Avatar

Anecdote (Arcenciel ( public ))

par Arcenciel, mardi 27 mars 2018, 00:52 (il y a 27 jours)

Il y a de cela quelques années, un ami d'un ami qui avait déjà publié un roman initiatique avec une maison d'édition québécoise (que j'avais lu) m'a demandé de relire son deuxième roman. En fait, sa maison d'édition refusait de l'éditer tel qu'il était car il semblait qu'il était beaucoup trop dense et surtout chaotique dans son ensemble.

Il m'avait rejointe pour me demander de lui donner mon avis personnel.
Je dois dire que j'aime lire depuis mon enfance : essais, romans ou autres, bref je suis une liseuse presque compulsive (ma mère était enseignante et m'a légué le goût de la lecture).
Bref, j'avais accepté de lire son manuscrit; j'ai pris le tout au sérieux et j'avais pris soin d'annoter dans les marges tout ce qui me semblait inapproprié ou simplement superflu. Une fois que j'eue terminé le tout, il m'invita à en discuter à un restaurant de mon choix.

Après l'apéro, il était très curieux de connaître mon verdict et, à mesure que je lui déclinais mes notes, j'ai vu son visage blêmir plus j'avançais...pour en finir presque outré. Je me suis arrêtée et il m'a laché textuellement : "Tu ne dois pas m'aimer beaucoup pour critiquer mon livre comme ça!"

Je me rappelle souvent cette petite anecdote lorsque j'émets une version différente ou contraire à quelqu'un sur un sujet quelconque. Certains/es échangent et discutent avec enthousiasme, alors que d'autres le prennent comme un "désaveu d'amour/d'amitié". Ces derniers sont souvent prompts à vous ignorer; ou au pire à chercher à vous supprimer.


Fil complet:

 Fil RSS du sujet

powered by my little forum