Non, ce n'est pas le doc Mailloux qui l'a dit (Forum)

par Rer, lundi 07 mai 2018, 23:44 (il y a 138 jours) @ Rer

Le féministe a réussi à écraser les hommes en idiot de service!

http://www.journaldemontreal.com/2018/05/05/lecole-et-lhecatombe-des-males

Le Québec : un matriarcat
L’école québécoise apprend aux garçons à être des filles
DENISE BOMBARDIER


C’est une société qui tend à infantiliser les hommes en les maintenant dans une adolescence dont on sait qu’elle est chez les garçons en particulier une période d’irresponsabilités, de jeux dangereux, de feintes. Un ado, par la force des choses, utilise ses hormones au détriment de sa raison.

Dans notre matriarcat, la mère est tour à tour castratrice et complaisante. Elle pratique le chantage affectif, manie jusqu’à la perversion la culpabilité en jouant entre autres à la victime. La mère est forte et ne se prive pas d’envelopper son petit garçon de son amour étouffant. Ce qui explique la distance qu’établissent avec leur mère les mâles québécois qui veulent s’en protéger.

L’école apprend aussi aux garçons à être des filles. C’est sans doute pourquoi ils finissent trop souvent par devenir si enragés et si perturbés. Entourés presque exclusivement de maîtresses, la plupart féministes, ils se font dire qu’ils ne sont ni sages, ni appliqués, ni doués pour apprendre comme les petites filles, qui les entourent et qui devraient être leurs modèles.

Les garçons sont de la sorte prisonniers des étiquettes psychologiques qu’on leur accole. Et tous les troubles du comportement, toutes les dyslexies leur tombent dessus. Et quand la maman monoparentale a des comptes à régler avec le père absent, irresponsable, violent et indigne, le petit garçon finit parfois par s’en croire aussi responsable.

http://www.journaldemontreal.com/2018/05/07/le-quebec-un-matriarcat

[image]


Fil complet:

 Fil RSS du sujet

powered by my little forum