La politique, quelle drôle de merde ! (Forum)

par Blake, lundi 08 octobre 2018, 22:39 (il y a 43 jours) @ Dédé


L'Alberta ou le Manitoba vient de mettre le salaire minimum à 15$. Le gros jambon à Legault s'est déjà prononcé contre. Et en effet, il est là juste pour privilégier le patronat et la privatisation malgré que ce sont les Syndicats qui l'ont sauvé de la faillite lors de Air Transat. Il était dans un gouffre financier avec cette compagnie.

_________________

Ah bon, il a tellement été controversé en s'ouvrant le bec que je me demande s'il était réellement sincère lorsqu'il a été contre l'augmentation du salaire minimum. A-t-il dit au moins pourquoi qu'il était contre ?

Si je me souviens bien, il disait que ça allait trop mettre de pression sur les petites entreprises comme les dépanneurs et autre du genre. Lui et Couillard étaient contre, il me semble. C'est vrai que donner 15$ de l'heure aux employés de Wal-Marde ça aurait aussi mis beaucoup trop de pression à cette pauvre entreprise qui a de la misère à arriver. :-D

_______________

Sais-tu est combien le salaire minimum aux USA ?


Selon un ami là-bas, à San Francisco, c'est 15$ de l'heure depuis juillet dernier. Mais pour la Californie en générale, il me dit que c'est aux alentours de 12$ de l'heure.

_______________

Donc, le patronat peut bien se frotter les mains et se plaindre dès il y a mention d'une augmentation du salaire minimum. Ah ces pauvres riches ! :D

Il faudra que les travailleur(euse)s non syndiqué(e)s, manifestent pour l'obtenir cette augmentation du salaire minimum qu'il(elle)s espèrent. Le pouvoir d'achat devrait être celui des travailleur(euse)s et non au patronat qui n'hésite même pas d'augmenter le prix et leur tarif de vente dans ce cas-ci.

Touka, ce nouveau gouvernement n'a pas fini à avoir des revendications du marché du travail.

Le patronat aime bien la méthode de prédation.

:fouette:

_____________

Il est le temps de renverser la situation et montrer à ce patronat que ce sont les travailleurs qui les font vivre ! :D


Le problème, c'est que de nos jours, les travailleurs se blastent entre eux sont à genoux devant le patronat. Le patronat a le beau jeu et il ne veut pas que ça change.

:ecrase:


Fil complet:

 Fil RSS du sujet

powered by my little forum