Une voiture électrique est moins coûteuse qu’un modèle essen (Forum)

par Blake, samedi 24 novembre 2018, 20:24 (il y a 19 jours) @ Dédé

Moins de frais d’entretien, des coûts en énergie divisés par six, une prime à l’achat de 6 000 euros… Avoir une voiture électrique permettrait d’économiser des sommes importantes, selon UFC-Que Choisir.
Malgré un prix d’achat plus élevé, la voiture électrique revient moins cher que son équivalent essence ou diesel si on intègre l’ensemble des coûts du véhicule, selon une étude publiée mercredi par UFC-Que Choisir.

"Le coût total d’un véhicule électrique est plus faible que celui d’un diesel ou d’une essence dès quatre ans de possession", affirme l’association de consommateurs. La prime à l’achat en vigueur en France, ainsi qu’un coût en énergie largement inférieur, sont à l’origine de ces résultats.

Ces données sont calculées pour une berline moyenne (type Renault Mégane, Peugeot 308, etc…).

La rédaction vous conseille
Mondial de l’Auto : "Toutes les voitures finissent hélas par se ressembler"
Décryptage : il y a trois ans, le séisme du dieselgate
Moins de frais d’entretien
L’étude intègre tous les coûts supportés par les consommateurs durant la détention du véhicule : assurance, carburant, financement, entretien et coûts de dépréciation.

La voiture électrique permet d’économiser d’importants frais d’entretien : son avantage est donc encore plus important sur le marché des véhicules d’occasion, qui doivent être régulièrement réparés et entretenus.

"Le gain de pouvoir d’achat, par rapport au diesel, atteint 940 euros par an, soit un coût total de propriété inférieur de 28% pour une seconde main, et 1 017 euros par an, soit –37% pour une troisième main", affirme l’UFC-Que Choisir.

Des coûts en énergie au moins divisés par six
Autre avantage de la voiture électrique sur une diesel ou une essence : des dépenses pour "faire le plein" bien moindre. Les véhicules électriques représentent un coût en énergie de 188 euros par an – soit six fois moins que le coût d’un véhicule diesel (1 181 euros par an) ou essence (1 461 euros par an), explique l’association.

Les voitures électriques profitent aussi beaucoup "d’un bonus de 6.000 euros à l’achat, sans lequel l’électrique ne serait pas rentable".

Pourtant, les voitures électriques ont représenté moins de 26 000 unités en France sur les neuf premiers mois de l’année, et les hybrides rechargeables un peu plus de 10 000, sur un total de 1,66 million de voitures neuves immatriculées.


Fil complet:

 Fil RSS du sujet

powered by my little forum