Avatar

Une livraison par derrière ! (Forum)

par Dédé ⌂ @, mardi 22 janvier 2019, 00:55 (il y a 88 jours) @ Blake

Pas un temps pour sortir marcher ça, y fait bien trop frette. En plus, c'est plein de merde blanche partout.

:D

____________

Mets-en, c'est tout plein, même plus qu'il en faut ! :D

Imagines les gens qui ont une maison et qu'ils doivent déneiger cette merde blanche de leur toit. Misère, une chance que j'en ai pas ! :D


Mets-en. Un crisse de contrat. Quelle saison poche et inutile.

:enrage:

__________________

Dans le passé lorsque j'étais beaucoup plus jeune, je faisais du déneigement de toit dans les quartiers un peu plus vieux. J'en ai eu passablement des contrats mais c'est passablement dur pour le dos, surtout pour les toits à plat. J'ai déneigé la neige sur le toit de la polyvalente de St-Jérôme 2 années de suite ( 1977-78 ).

C'est ça qui m'est venu dans les pensées lorsque j'ai regardé dehors cet après-midi, en voyant ce froid au thermomètre et toute cette merde blanche ! :D

Je l'ai fait en sacrement moi aussi le déneigement de la résidence secondaire familiale. L'endroit où on passait les étés car plus paisible, plus calme avec un beau lac et plus beau que la crisse de ville avec son béton et tous les chars qui puent. C'était une maudite job de merde lorsque j'allais là l'hiver pour déneiger le toit par simple précaution. Le maudit pelletage, c'est mortel pour le dos. Par chance, on avait un toit en 4 versants comme on dit donc je pouvais la plupart du temps pousser la neige jusqu'au bord pour qu'elle tombe en bas. Mais ce n'était pas le cas pour faire les entrées. La maudite merde blanche.

:D

__________

Alain, un chum qui est décédé de la maladie de Friedrich à l'âge de 29 ans, nous invitait moi et mon frère Dan ( le plus vieux des gars de notre famille ) au chalet familial que son père avait acheté pour une bouchée de pain, sur le bord du lac Renaud dans les Laurentides ( entre Shawbridge et St-Hippolyte ) . Il avait 19 ans à l'époque et chaque hiver lorsqu'il y avait une bonne bordée, mon frère et moi allions lui donner ce coup de main afin de déneiger le toit du chalet. Je me souviens bien que sa mère nous préparait des galettes de sarrasin pour le diner, et cuit sur le poêle à bois. Ostique que c'était bon. :D

Tu te bourrais la face dans les galettes mon boswel. Ça méritait bien ça après une telle corvée.

:D

_______________

Bien souvent, je me faisais quelques tranches de pain de campagne avec ça, avec de la confiture aux fraises des champs ou aux bleuets. Un vrai régal ! :faim:

--
[image]

Cliquer sur le logo pour vous rendre au site


Fil complet:

 Fil RSS du sujet

powered by my little forum