Donner, une parcelle de bonheur non-négligeable ! (Forum)

par Blake, jeudi 06 juin 2019, 12:10 (il y a 101 jours) @ Dédé
édité par Dédé, jeudi 06 juin 2019, 18:22

[image]

Image trouvée sur Google Image

Alive And Kicking - Tighter, Tighter
_______________

Au cours de mon cheminement personnel, j'apprends encore à lâcher prise et m'en tenir à ce que je vis présentement. Ce n'est pas certes parfaitement rose mais du moins, j'ai un subconscient à multiple palette de couleur, il suffit que je puise dans cette source pour m'y abreuver.

Tous mes sous que je devais recevoir, ont été reçus, même si au départ, ce n'est pas une fortune. Ce n'est pas énorme mais au moins je peux obtenir la satisfaction de me sentir plus à l'aise financièrement. Je ne veux pas en avoir plus et j'ai même fait en sorte d'en donner à la famille, question de donner un petit coup de pouce sur des choses nécessitantes. Là non plus, ce n'est pas énorme, j'aurais bien aimé en donner plus. Par contre, sachant que ce n'est pas terminé, puisque je dois passer par la consolidation de dossier, une autre petite somme devrait suivre après la conclusion des procédures administratives.

Cette action m'a toujours bien donné un sentiment de bonheur, comme pour m'apaiser de toutes les difficultés auxquelles j'ai du passé et sans compter tous les sacrifices qui en résultent. Donner, c'est comme recevoir ce que tu donnes et dans mon cheminement, je n'ai jamais demandé ni même penser d'obtenir un retour. Car le retour, il se fait par lui-même sans crier gare, comme un voleur qui viendra chercher ma vie !

En fait, mon salaire n'est pas aussi beau que de m'apercevoir la gaieté que la petite famille a manifesté lorsque j'ai donné. Déjà pour moi, c'est un bon retour dans mes sentiments. Comme je le dis souvent dans mon environnement, ce n'est pas en étant mort que tu peux dépanner des gens, parce que l'argent de mort, c'est une matière de querelle.

J'étais héritier au testament d'une de mes tantes puisque j'étais son filleul. Or, je ne l'ai pas vu depuis tellement d'années que je la croyais morte bien avant que je le sache. C'est ma grande sœur qui s'occupait d'elle et vu que je ne voulais pas l'argent d'un mort, j'ai désisté de mon droit et j'ai donné le droit à ma grande sœur qui le méritait plus que moi. Ce n'est pas une grosse fortune mais l'argent de mort, non merci ! :D

Blagues à part, avoir accepté l'héritage m'aurait hanté, j'en rêve déjà assez des morts ces derniers temps ! :mdr:

Ma grande sœur était contente et ça, c'est encore plus beau que mon salaire. Je ne serai jamais riche et je fais en sorte pour ne pas le devenir, parce que malgré tout, j'ai tout les talents qu'il faut pour le devenir artistiquement. Tout ce que je fais depuis que je ne peux plus faire tout, je le donne. Ce que je donne, vous le savez sans doute, c'est mon Oreille, c'est ma Lanterne pour le côtoiement des cheminements personnels. L'ouverture des gens, ça n'a pas de prix, le Cœur et la Reine sont diamétralement opposés, comme deux aimants qui agissent en répulsion. J'ai ce qu'il faut comme Reine pour subvenir et vivre paisiblement, puisque maintenant dans mon cheminement, le physique ne suit plus, ce n'est que mon esprit qui voyage !

Dédé


Très beau geste envers ta soeur, c'est tout à ton honneur. De toutes façon, la plupart des riches sont cons et insignifiants. J'en côtoie un et un autre et la plupart du temps, je trouve leur bêtise exponentielle.

:D


Fil complet:

 Fil RSS du sujet

powered by my little forum