Avatar

en ligne de BdM (Forum)

par Dédé ⌂ @, vendredi 23 août 2019, 16:24 (il y a 56 jours) @ Vulcain

J'ai bien écrit un sujet intéressant mais je suis à peu près à la même vision que toi. Je suis loin d'être en accord au fait que l'humain soit condamner à une prison karmique sur terre. Même si mes visions sont chimériques et agrippées en provenance de l'astral, il en demeure pas moins que j'ai le choix de croire et ne pas croire, tout en ayant un choix de tasser tout ça ou prendre ce qui est symbolique pour le besoin de mon cheminement personnel. Sinon, à quoi servirait la vie et la mort outre que l'évolution de la matière vivante ?

Ces personnes trop assujetties au supramentalisme pensent d'un côté avoir une nature subtile, mais de l'autre, par des croyances telles que cette idée de prison planétaire (du fait qu'elles se sentent limitées physiquement dans leur corps et sur cette planète), tendent à démontrer que leur approche est principalement, voire exclusivement matérialiste (comme ceux qui pensent que la conscience provient de la matière). C'est peut-être pour cela qu'elles rejettent aussi la notion de "spiritualité", y voyant un genre de mot grossier et passé date.

Lorsque l'on a une dimension spirituelle (en liaison avec l'Esprit), on réalise et perçoit que la conscience est libre de voyager là où elle le veut, et qu'elle est libre d'accepter ou de refuser les situations que l'on vit. L'acceptation et l'accueil des situations mènent d'ailleurs à la libération intérieure, alors que leur refus mène à la souffrance émotionnelle, morale et/ou psychique.

La matière n'est en quelque sorte que la surface de l'Esprit et donc, pour la conscience reliée à l'Esprit, la liberté matérielle n'est pas aussi importante que celle de la conscience elle-même. Elle n'est qu'accessoire. Ainsi, un être matériellement emprisonné, même dans un cachot et nourri au pain sec et à l'eau, peut être plus libre que la plus matériellement fortunée des élites de ce monde. Cette dernière est prisonnière notamment de sa peur de perdre le contrôle sur sa vie et sur les autres.

______________

C'est l'une des raisons principales que j'avais de la difficulté à discuter avec les supramentalistes, je n'ai pas la même perception et conception de cette matière. On m'a toujours écrit sur l'autre forum que j'étais aux prises de l'astral à cause des informations qui au début, me semblaient plus crédibles à ce que je vivais dans cette dite réalité physique. En essayant de saisir ce qu'ils m'écrivaient en rapport la supramentalité, j'ai bien vu que la conscience n'était pas seulement attachée à notre corps physique selon eux mais que je ne parvenais pas à expliquer que c'était autrement à mes débuts de participation.

Avec toute l'expérience que je vis avec pleine conscience autant matériellement que spirituellement, j'ai constaté qu'il est possible que la conscience n'est pas uniquement attachée à ma psyché ou le principe mental mais bien au-delà de notre capacité mentale. Je me dis qu'après tout, nous en savons encore très peu sur la chimie du cerveau et qu'en principe, il y a autant une avant vie qu'une après vie !

--
[image]

Cliquer sur le logo pour vous rendre au site


Fil complet:

 Fil RSS du sujet

powered by my little forum