Avatar

en ligne de BdM (Forum)

par Dédé ⌂ @, vendredi 23 août 2019, 20:50 (il y a 82 jours) @ Vulcain

Quand un supramentaliste veut dénigrer ou rabaisser quelqu'un, il le traite d'astralisé, sans pour autant en fournir une définition.
Pourtant, l'astral (s'il existe bien) fait autant partie de l'univers que le plan physique et que les dimensions plus subtiles. Le parcourir ne signifie pas nécessairement que l'on y est attaché ou que l'on en serait victime, pas davantage que lorsque l'on explore ou visite un pays étranger.

Et comme nous ne pouvons être certains de l'existence de l'astral ni de son inexistence (du fait de nos perceptions limitées et imparfaites), ce qui compte n'est pas les croyances relatives à ce domaine, pas plus que les autres croyances que nous avons tous (y compris les supramentalistes), mais ce que nous faisons de ces croyances. Notamment, comment impactent-elles nos relations avec les autres?

______________

C'est que j'ai pu comprendre avec leurs allusions de l'astral. Au lieu de m'obstiner et me faire traiter de pas fin, j'ai laissé tomber le supramental et j'ai creusé par moi-même à ce que je pouvais vivre en particulier et en trouver un sens à ce que je vivais exactement à mon environnement, en-dehors de ma bulle évidemment. :)

Je suis content de te revoir parmi nous, j'ai toujours aimé échanger avec toi, particulièrement pour mes recherches personnelles puisque tu as toujours su, bon gré ou mal gré, me présenter des pistes que je n'avais pas encore exploré.

Ultérieurement, je vais tenter d'expliquer objectivement ce paradigme de l'astral et donner ma propre expérience concernant la conscience dans l'entièreté de l'entité. Question d'élucider des interrogations que des gens peuvent se poser sur ces genres d'expérience spatio-temporelle en ayant pleine conscience.

--
[image]

Cliquer sur le logo pour vous rendre au site


Fil complet:

 Fil RSS du sujet

powered by my little forum