Quand l'Humanité sera adulte (Forum)

par Vulcain, lundi 30 septembre 2019, 19:33 (il y a 15 jours) @ Dédé

Quand l’Humanité sera adulte, après son adolescence actuelle, suffisamment de personnes (une « masse critique ») tendront davantage à fonctionner prioritairement sous l’influence de leur Conscience (traditionnellement l’âme) plutôt que sur celle de leur personnalité. Sur les plans subtils correspondants, elles sont intimement reliées et ces liens défient le temps. Dans les plans matériels, en dépit des différences de leurs personnalités, elles tendent à reconnaître leur but essentiel commun : l’évolution collective dans le respect de l’ordre cosmique, découvrant puis réalisant lors de chaque cycle une nouvelle forme d’organisation, de société, de civilisation…

Actuellement, trop d’êtres humains oublient leur conscience. Ils sont à l’image de la Matière : infiniment morcelés, divisés, jusqu’aux détails les plus infimes.

Il ne devrait plus y avoir un forum de Dédé ici et un forum Orandia ailleurs, car les divers intervenants appartiennent aux mêmes familles d’âmes qui ont simplement oublié, en s’incarnant, d’où elles viennent. Les ennemis ici-bas sont des frères là-haut.

___________

Moi, je veux bien aimé tout le monde, mais ce sont eux autres qu'ils ne veulent pas ! :mdr:

Le monde est encore clanique, c'est inné en soit, comme les primates. Certains veulent demeurer dans l'arbre en guise de sécurité et se balancer de branches en branches pour socialiser avec le clan, et d'autres préfèrent l'aventure et descendent de l'arbre pour ouvrir les horizons et perpétuer le clan dans de nouveaux endroits. C'est un équilibre instinctif pour la survie du clan.

Nous croyons que l'individualisme a atteint le nouveau monde mais je n'y crois pas, pour la simple raison qu'il y aura toujours des primates dans les arbres !

Personnellement, je préfère ouvrir des horizons ! :D

On m'a toujours dit que j'étais une personne passablement persévérante car malgré la petite enceinte que je me suis créé, la faible participation dans mon espace et tout ce que j'ai pu faire pour laisser mon empreinte dans ce désert cybernétique, aurait certainement découragé plus d'une personne pour tout fermer. Internet étant mon seul social, je ne suis pas encore prêt pour me faire un hara-kiri.

Oui tu as raison d'écrire qu'il ne devrait pas avoir un forum ici et l'autre ailleurs, c'est l'ailleurs qui m'a obligé de faire celui-ci. J'ai toujours été le même et ce même avec mon évolution. J'ai tous les symptômes d'un autiste Asperger, mais dans mon rang à mon enfance, j'étais un ti-crisse intelligent ! :D

Je suis devenu un sexagénaire et depuis mon triple pontage en 2015, ce que je recherche avant tout, c'est l'harmonie dans mon environnement, autant virtuelle que réelle. Alors, si les membres veulent vraiment participer ici avec mes potes qui sont aussi leurs potes, ils peuvent me demander de les inscrire et je le ferai avec joie et cordialité, comme je le suis réellement. Après tout, je suis encore bien loin d'être un estrateressssssse ! :D

Dédé

Les Asperger constituent de fait une population particulière au sain de la population générale. Et comme population, elle a aussi son lot de déficients d'un bord et de surdoués de l'autre. Les Asperger tendent naturellement à se reconnaître, à se comprendre, et à fonctionner le plus souvent bien ensemble. Par contre, ils ont au moins autant de mal à comprendre les gens neurotypiques que ces derniers ont du mal à les comprendre. Il me semble que je t'avais déjà mentionné que tu devais être bien davantage atypique que neurotypique.


Fil complet:

 Fil RSS du sujet

powered by my little forum