Le dernier rapport du GIEC (Forum)

par Blake, lundi 30 septembre 2019, 19:44 (il y a 17 jours)

Pour ceux que ça intéresse, voici le dernier rapport du groupe le plus crédible et le plus compétent au monde sur le climat.

Extrait du site de Futura Science, qui n'a pas l'habitude de rigoler sur les questions scientifiques.

.

Dévoilé aujourd'hui à Monaco, le rapport des experts climat du GIEC détaille le sinistre état de santé des océans et des zones glacées de la planète. Fonte des calottes glacières, hausse de la température de la mer, acidification, perte d'oxygène et montée des eaux... autant de conséquences pour les écosystèmes et l'Homme.

Le dernier spécial rapport du GIEC souligne l'urgence d'une action résolue, rapide, coordonnée et durable afin d'endiguer des changements durables et sans précédent de l'océan et de la cryosphère. Le rapport montre les bénéfices d'une adaptation ambitieuse et efficace au service du développement durable et, inversement, la croissance exponentielle des coûts et les risques d'une action tardive. L'objectif de ce rapport spécial sur l'océan et la cryosphère est de faire un état des lieux de la connaissance des processus physiques et des impacts du changement climatique sur les écosystèmes océaniques, côtiers, polaires et d'altitude. Il évalue aussi les conséquences sur les communautés humaines, comment les services rendus par ces milieux sont affectés, et les options d'adaptation à ces changements.

La richesse du rapport est de croiser l'expertise de plusieurs groupes de travail du Giec (bases physiques, impacts, adaptation...), pour en faire de véritables outils d'aide à la décision publique et privée. Le rapport montre comment l'apport des connaissances scientifiques aux savoirs locaux et autochtones facilite l'élaboration d'options appropriées de gestion des risques liés au changement climatique, ainsi que l'amélioration de la résilience des sociétés.

.
.
. L’océan et la cryosphère sont au cœur du climat

L'océan est au cœur du système climatique. La quantité de chaleur qu'il peut stocker est très élevée. Cette inertie de l'océan en fait un gardien des équilibres thermiques de la planète et une source majeure de variations lentes du climat, de la saison au millénaire. L'océan stocke également une très grande quantité de carbone - environ 38.000 gigatonnes (Gt), soit 16 fois plus que l'ensemble des plantes terrestres et des sols, et environ 60 fois plus que l'atmosphère.

.

La suite se trouve sur cette page Web :

https://www.futura-sciences.com/plan...l-du-Giec--%5D


:choc:


Fil complet:

 Fil RSS du sujet

powered by my little forum