Rudolf Hess : le plus Nazi de tous les Nazis (Forum)

par Sol_X_X_Invictus @, vendredi 11 octobre 2019, 19:42 (il y a 37 jours) @ Blake

Un fou derrière le fou...

À travers des archives souvent inédites, et d'interviews, Karl Zéro revient sur la relation entre Adolf Hitler et son confident le plus proche Rudolf Hess.

L'Histoire l'a presque oublié... Et pourtant, de 1920 à 1941, Rudolf Hess a été le confident, le frère de sang et l'âme damnée d'Adolf Hitler. Mais surtout son mentor « occulte » avec lequel il a rédigé le livre-programme du Führer (Guide), Mein Kampf (Mon Combat), le livre du diable.

Le 10 mai 1941, Rudolf Hess quitte l'Allemagne aux commandes d'un Messerschmitt, direction l'Écosse. Il est alors le numéro 3 du Reich et le numéro 1 du parti Nazi. Pourquoi, à la veille de l'invasion de la Russie, Rudolf Hess s'envole t-il seul et sans prévenir personne, selon la version officielle, pas même Hitler, qui après trois jours de silence le déclare fou ?

Pour négocier une paix séparée avec les Britanniques, un accord entre « Anglos » et « Saxons », un même peuple et une même descendance à ses yeux de la « Race Aryenne » appelée à dominer le monde.

Hess sait qu'en Angleterre, de nombreux Lords, des ministres, tous anciens membres comme lui du groupe ésotérique « Société de Thulé » l'attendent.

Il sait que s'il parviennent à convaincre le Roi de cette union, Hitler n'aura plus qu'un seul front, à l'Est. La victoire sera assurée. Mais Hess va tomber sur Winston Churchill, qui lui n'a aucune sympathie pour les Nazis. Hess finira comme le plus vieux prisonnier nazi au monde, tenu au secret pendant 40 ans dans la prison de Spandau à Berlin-Ouest.

- Un documentaire révélateur de la relation entre ces 2 hommes avec leur secte Luciférienne et Satanique -


Très intéressant.

2 maudits débiles possédés :-(

;)


Fil complet:

 Fil RSS du sujet

powered by my little forum