Ce passage de la bible dit le contraire (Forum)

par Sol_X_X_Invictus @, jeudi 07 novembre 2019, 19:31 (il y a 15 jours) @ Vulcain

mayavirupa (ou « corps de manifestation »)
afin de chacun puisse le voir même sur le plan physique (cf. Traité sur le Feu cosmique, p 759 – Elémentals de la pensée et du feu).

ne sait pas ce qu elle veut dire

emprunter un corps physique pour s incarner
abroger peut etre


Le mayavirupa, d'après ce que j'en ai compris, serait un corps subtil revêtu de substance physico-éthérique pour que les êtres humains puissent le voir.

Il ne sera pas facile a reconnaitre

n importe qui peut dire je suis le christ incarné

Il est question que le Christ revienne "comme un voleur", ce qui semble signifier qu'il ne se fera donc pas connaître comme étant Jésus (ou sa réincarnation) ni comme étant le Christ, mais qu'il agira davantage dans l'ombre ou sous une autre identité. Il ne pourra alors probablement être reconnu que par ses actions et sa conscience.
Il avait d'ailleurs averti qu'il y aurait un grand nombre de faux prophètes se faisant passer pour lui avant qu'il revienne.
Ceci, bien entendu, dans l'hypothèse où il a effectivement existé.

C'est ton opinion subjective et ta croyance personnelle Vulcain...

Je pourrais dire que de venir comme un « voleur », c'est plutôt de venir et ne pas être « reconnu » ! ;-)

Le retour de Jésus dans Ésaïe 53 :

Qui a cru à ce qui nous était annoncé? Qui a reconnu le bras de l'Éternel?

Il s'est élevé devant lui comme une faible plante, Comme un rejeton qui sort d'une terre desséchée; Il n'avait ni beauté, ni éclat pour attirer nos regards, Et son aspect n'avait rien pour nous plaire.

Méprisé et abandonné des hommes, Homme de douleur et habitué à la souffrance, Semblable à celui dont on détourne le visage, Nous l'avons dédaigné, nous n'avons fait de lui aucun cas.

Cependant, ce sont nos souffrances qu'il a portées, C'est de nos douleurs qu'il s'est chargé; Et nous l'avons considéré comme puni, Frappé de Dieu, et humilié.

Mais il était blessé pour nos péchés, Brisé pour nos iniquités; Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, Et c'est par ses meurtrissures que nous sommes guéris.

Nous étions tous errants comme des brebis, Chacun suivait sa propre voie; Et l'Éternel a fait retomber sur lui l'iniquité de nous tous.

Il a été maltraité et opprimé, Et il n'a point ouvert la bouche, Semblable à un agneau qu'on mène à la boucherie, A une brebis muette devant ceux qui la tondent; Il n'a point ouvert la bouche.

Il a été enlevé par l'angoisse et le châtiment; Et parmi ceux de sa génération, qui a cru Qu'il était retranché de la terre des vivants Et frappé pour les péchés de mon peuple?

On a mis son sépulcre parmi les méchants, Son tombeau avec le riche (Jésus vivant = rejeté et Jésus mort = reconnu), Quoiqu'il n'eût point commis de violence Et qu'il n'y eût point de fraude dans sa bouche.

Il a plu à l'Éternel de le briser par la souffrance... Après avoir livré sa vie en sacrifice pour le péché, Il verra une postérité et prolongera ses jours; Et l'oeuvre de l'Éternel prospérera entre ses mains.

A cause du travail de son âme, il rassasiera ses regards; Par sa connaissance mon serviteur juste justifiera beaucoup d'hommes, Et il se chargera de leurs iniquités.

C'est pourquoi je lui donnerai sa part avec les grands; Il partagera le butin avec les puissants, Parce qu'il s'est livré lui-même à la mort, Et qu'il a été mis au nombre des malfaiteurs, Parce qu'il a porté les péchés de beaucoup d'hommes, Et qu'il a intercédé pour les coupables.


Fil complet:

 Fil RSS du sujet

powered by my little forum