Le supramental ne peut pas être un logiciel (Forum)

par Sol_X_X_Invictus @, jeudi 07 novembre 2019, 20:29 (il y a 7 jours) @ Vulcain

Nos corps et nos esprits ne sont limités que par nos programmes liés, entre autre, à nos mémoires d'âmes truquées ou pas
aussi l'aversion et l'acharnement ne sont que des choix de conscience.
Pour sortir de ce choix, que l'on peut considérer comme une prison, il faut comprendre que celui-ci / celle -ci ne sont pas à l'EXTERIEUR de nous mais EN NOUS et que les barreaux sont les limites de nos croyances.

" Le supramental peut devenir un nouveau logiciel de notre psychisme et c'est ce supramental qui a accès à la supraconscience ." ( extrait )

Il ne faut pas essayer de courir avant de savoir marcher .


Ce qui est programmable, comme un logiciel, est ce qui peut être codé : le code génétique (pour le corps physique), les codes sociaux, les codes de la bien-pensance… grâce à un support formel. Ce qui se trouve au-delà du mental relève du « Sans formes » et ne peut donc être codé. Ce ne peut en aucune manière être un nouveau logiciel. Par contre, c’est à ce niveau que l’on peut trouver les vrais programmeurs, les Esprits éternels, alors que les entités humaines et autres (telles que des égrégores) qui se trouvent dans l’astral et le plan mental sont elles-mêmes programmées, même si certaines d’entre ces dernières, à l’image des informaticiens ou des généticiens, tentent de programmer des machines ou des créatures vivantes. Et parfois, elles y parviennent, mais ne le pourraient pas sans l’accord préalable des Esprits. En d’autres termes, le véritable maître d’œuvre de la vie d’un être humain et de sa condition ne peut en aucune manière être un Reptilien ou un Archonte, créatures qui se bornent à vivre dans les plans de la Forme. Et celui qui peut décider de la fin du jeu d’un être humain dans l’aventure matérielle n’est pas une telle entité formelle, mais l’Esprit, le programmeur de cet homme, ou le joueur, l’âme de ce dernier. Les Reptiliens et les Archontes ne sont que certains éléments du jeu, certains défis à relever.

Oh ! bien sûr, ce n’est aussi, à notre niveau, qu’une autre théorie ou représentation interne de l’univers objectif, comme l’est la représentation de BdM. Chaque être humain est libre d’élaborer sa propre représentation interne (qui conditionne ensuite en partie ses choix et actions dans le monde) ou de reprendre ou déformer une représentation existante préalablement élaborée ou déformée par d’autres individus. Chacun prend ce qui lui convient, par exemple ce qui le rend heureux ou au contraire ce qui le rend malheureux ou frustré. Il peut ainsi décider de se voir en prison sur la Terre, ou bien à l’école, ou encore le pion ou l’extension plus ou moins volontaire d’un joueur ou d’un programmeur qui le dépasserait de loin en compréhension de l’Univers du jeu.

La terre est une prison qui sert d'école aux rebelles internés et ce sont les administrateurs qui décident qui rentre et qui sort... comme dans la vraie vie !


Fil complet:

 Fil RSS du sujet

powered by my little forum