Avatar

La température extérieure, vous inquiète-t-elle ? (Forum)

par Dédé ⌂ @, jeudi 09 janvier 2020, 01:43 (il y a 13 jours)
édité par Dédé, jeudi 09 janvier 2020, 01:46

Voici les prévisions de MétéoMédia pour la région de Granby jusqu'à jeudi prochain :

[image]

Ma question ne devrait pas inquiéter si par exemple, nous retrouverons toujours cette température extérieure aux prochains hivers et ce au début de janvier, pendant plus de 5 ans d'affilés. El Níño est en principe un phénomène naturel qui dure plus de 5 ans mais pour chez-nous, c'est autrement puisque nous sommes à la limite des régions boréales, même si Granby est au sud-est de Montréal. Janvier qui normalement depuis quelques années, connaît toujours des redoux au début du mois. C'est au milieu du mois que ça se gâte et bien souvent, le froid hivernal persiste jusqu'à la fête de Cupidon. Mais là, approcher de 10° C pour samedi prochain, j'avoue que ça n'arrive pas souvent.

Chose certaine, nous ne pouvons pas trop nous plaindre point de vue précipitation de neiges. Ici, c'est beau si nous avons une couche de 5 centimètres de neige au sol, elle a fondu 3 fois depuis le début des précipitations. 3 fois sans plus aucune trace de neige par la suite. Est-ce que nous serions sous l'effet de El Níño ? Si non, serions-nous entrain d'entrer sur une nouvelle phase naturelle du changement climatique ? Oui avec le dérèglement de la température extérieure causé par la pollution atmosphérique, peut influencer les données actuelles, là c'est tout à fait normal d'en s'inquiéter. Mais je mentionne plus sérieux là, le changement climatique des phases terrestres comme la période glacière. Que nous cache-t-on du Soleil ? Pourquoi tout d'un coup, on enverrait une sonde ( Parker Solar Probe ) à travers son atmosphère pour étudier l'énigme du chauffage de la couronne solaire ? Est-ce par hasard, notre soleil serait entrain de nous avertir qui est le Roi ?

J'espère que la sonde n'éclatera pas comme un grain de Pop Corn ! :D

La science veut avoir les prévisions des éruptions solaires et ainsi ce qui les accompagne, soit les éjections de masse coronale. Évidemment, en étudiant les courants solaires comme l'humain le fait ici sur notre planète avec ses prévisions météorologiques, nous pourrons sans doute prévoir plus vite quand il y aura une tempête solaire. Ça me va comme raisonnement. Mais il y a une chose qui m'achoppe. Il existe déjà une sonde qui est assez proche pour étudier le soleil et toutes les données qu'elle a envoyé ont été étudiées et déjà les scientifiques peuvent prévoir les tempêtes solaires. Alors, pourquoi envoyer une autre sonde encore plus proche, que recherchent-ils, serait-ce parce que justement que nous sommes dans la phase du changement climatique naturel ? Rassurez-vous, nous sommes bien petits pour une telle phase !

Alors, est-ce que la température extérieure vous inquiète ?

Dédé

--
[image]

Cliquer sur le logo pour vous rendre au site


Fil complet:

 Fil RSS du sujet

powered by my little forum