Avatar

Les rêves, l'inconscient conscient ? (Paranormal)

par Dédé ⌂ @, lundi 13 janvier 2020, 03:01 (il y a 7 jours)
édité par Dédé, mardi 14 janvier 2020, 23:05

[image]

Styx - Snowblind
____________________

Si en principe le rêve est une fonction cérébrale, un résultat de toutes les données enregistrées par notre subconscient, comment se fait-il que lorsqu'une personne rêve qu'elle vole et qu'en réalité, elle n'a jamais pris aucun appareil volant ? D'où provient ce fait de prendre l'essor et voler comme l'oiseau, se retrouver en lévitation, ou prendre l'avion ? Serait-ce un élément non négligeable pour nourrir la croyance de la réincarnation ?

C'est comme le fait de se retrouver devant pleins de gens sur un plancher d'un show, et jouer de la guitare électrique et que dans la vraie vie, je n'ai jamais joué de cet instrument. Serait-ce que mon subconscient a enregistré ce qui me rendrait heureux à jouer de cet instrument ? Fort possible puisque le subconscient enregistre tout durant l'activité journalière. Mais delà à faire un show ? Hiiiiii, je ne suis pas un gars des planches ! :D

Il m'est déjà arrivé de rêvé de me retrouver devant un lion et de le flatter comme un petit minou. Il te ronronnait ça mes chers et je me souviens bien de l'émotion, j'étais tout calme et j'aimais le flatter. Dois-je vous écrire que je n'ai jamais vu un lion de proche, de très proche ? :D

Comment se fait-il que dans un rêve, cette situation puisse arriver ? Hormis la symbolisation de cet archétype, il n'y a pas grand chose à comprendre et même à chercher de comprendre. Toutefois, ça existe des gens qui flattent des lions comme pour des minous. Serait-ce que parmi la mémoire matricielle, un autre moi aurait été un dresseur de lions ? Aurais-je cette partie mémorielle bien incrustée dans mon subconscient ou bien, s'agirait-il d'une empreinte mnémonique de mon Esprit en pré-conscience ?

Comme la plupart des lecteurs qui viennent lire ici, surtout dans cette catégorie du paranormal, il m'est arrivé 2 évènements majeurs durant mon oxygénation cérébrale, lorsque j'avais 8 ans en 1967 et lorsque j'avais 20 ans en 1979. Fouiller sur mon site web, j'ai écrit un manuscrit sur ces deux phénomènes, et c'est là sur ma page web. Ces 2 évènements, se sont produits entre minuit et 4h00 am. À 8 ans je dormais et à 20 ans, je conduisais après avoir reconduit un couple proche de Ste-Anne-des Plaines après un party de plein air, genre beach party, et c'était l'une des rares pauses que j'avais pour mon métier du moment, un technicien-ambulancier. À cette époque, je cumulais 2 fonctions, T.A. et à la répartition. Donc j'étais passablement fatigué. Néanmoins, je peux affirmer ce que j'ai vu est véridique. C'est en touchant un panneau et me retrouver 2 heures plus tard, allonger sur une rail de chemin de fer à près de 2 kilomètres de mon auto que j'avais garé sur le bord du chemin. C'est ce bout qui me manque, 2 heures écoulées entre toucher le panneau et de ne plus me souvenir ce qui s'est produit par la suite. La reconstitution de ce temps écoulé, s'est produit durant le sommeil sur 20 ans de suite par le même rêve récurrent, 20 ans à rêver le même schéma dans l'astronef, en enchaînement de suite en suite.

Or si ces évènements ne sont que des rêves, comment se fait-il que je puisse avoir cette empreinte mnémonique lors de mon oxygénation cérébrale ? Comment de tels évènements peuvent se retrouver dans mon subconscient ? Serais-je un enfant des étoiles ( métaphore d'une entité extraterrestre ) ?

Juste le fait et ce entre novembre 2002 et novembre 2018, de flotter dans le cosmos, me place dans l'incompréhension parce que je ne suis pas un astronaute. Vous ne pouvez pas imaginer le heurt que ça fait sur mon corps lorsque je me réveille tout en sueur en ayant rêvé de se retrouver dans le cosmos, c'est comme se retrouver le dos accolé au plafond et de voir son corps bien endormi sur son lit. Ces premiers rêves ont été difficiles jusqu'au temps où j'ai accepté de le vivre et de comprendre que tous ces rêves étaient dus à la douleur chronique. En fait, après avoir accepté, tous ces rêves étaient un échappatoire de cette douleur infernale, causés par une carence d'hormones cérébrales.

Quelques «pinules» et tout s'est replacé ! :D

Alors, le rêve serait-il une inconscience consciente ?

Dédé

--
[image]

Cliquer sur le logo pour vous rendre au site


Fil complet:

 Fil RSS du sujet

powered by my little forum