Avatar

Les grands champions de la ville de Québec (Forum)

par Dédé ⌂ @, jeudi 01 avril 2021, 19:43 (il y a 18 jours) @ Blake

La propagation exponentielle doit cesser à Québec, martèlent les autorités.

La propagation du virus est exponentielle à Québec, et les autorités craignent «ce qui est devant nous» après avoir commencé à voir les effets de la troisième vague dans les hôpitaux.

La ville de Québec sera sur pause pour au moins dix jours, une période «déjà suffisante pour casser un cycle épidémique», a affirmé le directeur de santé publique, Dr André Dontigny, jeudi, en conférence de presse. Mais la «totale différence serait 28 jours», a ajouté M. Dontigny.

Ces derniers temps à Québec, les variants plus transmissibles constituent de 70 à 80 % des cas, et les hospitalisations liées à la COVID-19 touchent davantage des personnes plus jeunes, qui consultent plus tardivement et doivent demeurer plus longtemps aux soins intensifs.

À partir de jeudi soir, 20 h, et jusqu'au lundi 12 avril, les citoyens de Québec, Lévis et Gatineau devront une fois de plus se conformer à de nouvelles contraintes sanitaires et à un resserrement des directives de confinement.

Le gouvernement du Québec a annoncé mercredi que ces trois villes, où la situation est jugée «critique», reviennent au palier rouge et sont mises sur pause.

Jeudi, la Direction de santé publique du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de la Capitale-Nationale a signalé 261 nouveaux cas de COVID-19 et deux nouveaux décès dans les dernières 24 heures.

«On s'attend à encore beaucoup plus pour demain», a déclaré M. Dontigny, parlant d'un taux de reproduction des cas de SRAS-CoV-2 d'environ 1,5.

À ses côtés, le directeur des services professionnels du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Québec – Université Laval, Dr Stéphane Bergeron, a affirmé que les hospitalisations étaient encore «à un niveau acceptable».

«Mais le taux d'admission est beaucoup trop important, et ça ne peut pas continuer comme ça», a affirmé M. Bergeron.

«Nous sommes dans le dernier droit du marathon, mais il faut quand même donner des efforts pour se rendre au bout», a-t-il ajouté.

Le bilan fait jeudi à Québec porte le total à 24 398 personnes infectées, dont 22 167 sont maintenant considérées comme guéries, ainsi qu’à 1018 décès.

Dans les hôpitaux désignés de la région, responsables pour l’Est-du-Québec, on compte actuellement 38 personnes hospitalisées, dont huit cas aux soins intensifs.

Selon les autorités, il y a actuellement 74 éclosions actives sur le territoire de la Capitale-Nationale, dont 32 dans les milieux de travail (entreprises privées, secteur associatif ou public), 15 dans les milieux d'éducation et de garde, 11 dans les bars, restaurants et cafés, 7 dans les milieux de vie (CHSLD, RPA, RI-RTF) et 6 dans les milieux sportifs, récréatifs et communautaires.

Une salle d'entraînement, le Mega Fitness Gym, fermée depuis mercredi par la santé publique après avoir observé de graves manquements aux mesures sanitaires, est liée à 120 cas actifs.

Les autorités martèlent qu'il doit y avoir une réduction majeure des contacts et un respect des consignes.

«On est là pour vous, on a des soignants extraordinaires et la façon de les remercier, c'est de nous aider à vous aider en agissant collectivement de façon responsable», a affirmé M. Bergeron.

https://www.msn.com/fr-ca/actualites/quebec-canada/la-propagation-exponentielle-doit-ce...


Dédé! J'ai la solution. Il faut plus de manifs car c'est très bon pour augmenter les cas. Ne surtout pas les interdire en temps de pandémie.

:outch:

__________

Les manifestants te diraient que ce ne sont pas eux les responsables des éclosions. Ce n'est jamais eux autres de toute façon, la covid-19 n'existe pas et les mesures sanitaires, c'est une tyrannie du gouvernement.

LIBÂÂÂÂRTÉ !

--
[image]

Cliquer sur le logo pour vous rendre au site


Fil complet:

 Fil RSS du sujet

powered by my little forum