Avatar

Stephen Hawking et la vie extraterrestre (mathilda ( public ))

par mathilda @, lundi 06 novembre 2017, 10:13 (il y a 74 jours)

Stephen Hawking et la vie extraterrestre

Stephen Hawking est un physicien et cosmologiste, qui malgré sa sclérose en plaque est un chercheur distingué du Perimeter Institute For Theoretical Physics (qui est un institut spécialisé dans l’étude de la physique théorique). Il aime à se poser des questions et surtout à tenter d'y répondre.

Voici la question à laquelle il va essayer de répondre à travers ce reportage : sommes-nous seuls dans l’univers ? Stephen n’a pas besoin de réfléchir longtemps pour répondre par la négative. Il pense en effet qu’en regardant simplement la taille de l’univers, sachant qu’il est infini, il est obligatoire qu’une autre forme de vie y existe, c’est pour lui de la simple logique. En effet, l’univers est si grand que nous sommes incapables d’imaginer son envergure.

Maintenant, imaginons quelle apparence peuvent avoir ces vies extérieures à notre Planète. Se peut-être tout simplement une forme visqueuse et verte, ou alors, des formes plus élaborées comme de petits animaux volants. La fiction pourrait tout aussi bien rejoindre la réalité, nous pourrions être envahis par tout un arsenal de vaisseaux et autres engin spatiaux extraterrestres.

Tout ce que nous avons besoin de savoir est sous nos yeux, a même notre planète, les lois de la physique étant jusqu’à preuve du contraire universelles. C’est donc à partir des êtres vivants sur notre planète que nous allons nous inspirer pour imaginer comment la vie est ailleurs. Il est probable que des organismes gelés soient enfouis au cœur de météorites, des organismes assez résistants pour pouvoir supporter des températures extrêmes, la pression de l’univers etc. Si c’était le cas, ils apporteraient peut-être avec eux, en s’écrasant sur le sol de diverses planètes, la vie.

Imaginons que ce soit le cas, une météorite vient de s’écraser sur une planète inconnue jusqu’alors. Une fois la vie arrivée sur cette dernière, il faut maintenant qu’elle survive comme tous les êtres vivants. Toute vie à besoin d’une source d’énergie, dans ce cas-là de nourriture pour vivre et cela conduit inexorablement à l’évolution. Suite à cela, les animaux doivent trouver un lieu où ils pourront se reproduire, trouver de la nourriture et évoluer.

Dès les années 70, nous avons envoyé des sondes et des robots sur la planète rouge, Mars, mais à l’heure d’aujourd’hui, nous n’avons trouvé aucune trace de vie, mais nous avons découvert des cristaux de sel qui se forment au contact de l’eau, l’eau qui nous le savons est synonyme de vie. Il semble aussi qu’il y a des traces d’érosions semblables que laissent les fleuves et les océans. Alors, est-il possible qu’il y ai sur Mars une forme de vie ?

A 48 000 000 de km de Mars se trouve une lune, un des satellites de Jupiter, elle se nomme Europe. Son climat est glacial et elle est entièrement recouverte d’une couche de glace d’environ 45 km. Il pourrait y avoir sur Europe un océan, sous sa glace, il suffirait d’assez de chaleur pour faire fondre cette dernière et mettre à jour ces océans. Mais comment ces individus seraient s’ils existaient ? Ils nageraient certainement comme nos créatures marine, ils pourraient utiliser leur propre corps pour émettre leur lumière, ils se déplaceraient sûrement en colonie.

Continuons notre épopée en essayant analyser l’apparence qu’auraient les êtres vivants extraterrestres. On peut d’ores et déjà affirmer qu’ils ont une bouche, pour se nourrir ainsi que des pattes pour tenir debout et se déplacer. Il est logique de penser que ces créatures ont des yeux sur les côtés de la tête afin de pouvoir voir les prédateurs. Les prédateurs quant à eux ont des yeux dirigés vers l‘avant, ceci étant nettement plus simple pour chasser.

Il existerait donc selon Stephen Hawking des extraterrestres plutôt étranges, imagination d’une évolution radicalement différente de la nôtre, des êtres qui dépendraient d’autres composés pour vivre. Un homme est composé d’environ 45 litres d’eau, mais si nous échangions l’eau contre de l’azote liquide, du phosphore, du sel, du fer, de la chaux, des oligo-éléments et du carbone, qu’est-ce que cela donnerait ? Et si nous changions le carbone en silicium ? Avec ces nouveaux éléments, la vie à très basse température est peut-être possible. Ce qui est sûr, c’est que ces êtres doivent se déplacer très lentement, peut-être une grosse boule de poile blanche, sur quatre pattes, luttant contre les vents glacés de son habitat naturel et de son environnement.

Comment pourrait-être la vie sur des géantes gazeuses telle Jupiter et Saturne ? Elles seraient sûrement peuplées d’êtres gazeux, des êtres remplis d’air ou de gaz qui voleraient dans le ciel. Ils seraient capables de se servir de la foudre et des orages à leurs fins personnelles.

Finissons-en là pour ce qui est de leurs aspects, voyons plutôt maintenant de quoi sont-ils capable. Sont-ils doués d’une conscience ? Sont–ils intelligents ? Sont–ils comme nous à la recherche d’une possible vie ailleurs ? Les récits de témoins d’enlèvements d’extraterrestres sont courants et ce depuis des années, alors ces témoins sont-ils crédibles ou ne sont-ils que des affabulateurs ?

Le 16 aout 1977, une radio télescope américain a perçu quelque chose en écoutant l’espace, un signal d’une forte intensité qui a duré 72 longues secondes (le signal WOW), mais le signal s’évanoui rapidement dans l’espace et on ne l’entendra plus. Dans l’immensité si spacieuse du cosmos, les messages mettent de très longues années à nous parvenir et le signal WOW quant à lui, semble avoir été « posté » a 200 années-lumière de chez nous, il a donc dû mettre 200 ans pour parvenir à nos oreilles.

Mais s'il existe effectivement des extraterrestres intelligents, s’ils sont comme nous, il est tout à fait possible qu’ils se détruisent, comme nous le faisons avec notre planète et nos égaux, avant d’avoir pu recevoir un quelconque signe de notre part, sachant qu’il faudra au moins 200 ans aussi pour que notre signal leur arrive. Peut-être sont-ils déjà tous morts à ce jour. Ou peut-être sont-ils trop éloignés dans le temps et l’espace ? Ou alors, quelques-uns sont peut-être déjà en route pour coloniser le cosmos ?

Mais en même temps, n’est-il pas risqué d’envoyer des signaux, sachant qu’il y a un risque que l’on tombe un jour sur des êtres malveillants, qui mettraient la planète a sac et voudraient du mal à nos semblables ? Si nous tombons sur une race extraterrestre très avancée, bien plus que nous, n’est-ce pas de mauvaise augure ? En effet, regardons ce que l’homme est capable de faire, des bombes, des armes, des transformations génétiques etc. Et si l’extraterrestre était bien plus avancé, que serait-il capable de nous faire ? Peut-être ne serions-nous face à lui qu’un garde-manger, a plus de sept milliards d’humains, ils auraient de quoi faire non ? S’ils décidaient de nous coloniser, aurions-nous une seule chance de leur survivre ?

Malgré sa profonde intelligence, Stephen Hawking ne peut pas répondre à toutes ces questions.


Fil complet:

 Fil RSS du sujet

powered by my little forum