Me, my self and I ! (Dédé ( public ))

par Blake, samedi 30 décembre 2017, 20:55 (il y a 111 jours) @ Dédé

Je dois t'avouer que ce ne fut pas facile puisque en ce moment de vie, je devenais père monoparental de 2 adolescentes. J'ai trimé dur pour ne pas qu'elles soient influencées par la belle-famille mais cela ne les a pas empêché de me laisser tomber à leur majorité lorsque le moment est venu que je vives une autre vie de couple ( un échec total :D ).

Là où ça vraiment été dur pour moi, c'est lorsque ma lésion a été consolidée et que l'employeur ne pouvait pas me garantir un autre emploi équivalent à mon salaire, et ni à ma condition physique ( les fameuses limitations fonctionnelles ). Ce qui a occasionné la fermeture de mon dossier en tant qu'employé et que je me retrouvais à demeurer chez-moi. Avant ma lésion, j'avais toujours un collègue qui venait chez-moi, lorsque ce n'était pas 3 à 5 collègues. Du coup, je ne les voyais plus après 2 semaines et le dernier que j'ai vu, a été mon partenaire, près de 10 ans après la lésion, qui faisait une balade de bike et est venu s'enquérir de ma santé. C'est là que j'ai compris que la solidarité est une utopie tout en constatant que nous ne valons pas plus qu'un numéro qui pèse peu sur la balance !

Mais tout ça est derrière moi maintenant, j'ai peu mais je suis heureux ! :)

Belle histoire. Tu as complètement tourné la page contrairement à mon ami qui est resté très frustré et très amer de la conclusion de sa situation du moment. Difficile de le côtoyer maintenant, il est très difficile à vivre. Vraiment dommage mais je sais qu'il a vécu quelque chose de très difficile pour lui.

________________

Il n'est pas facile de vivre ce genre de situation surtout s'il a vécu à plein et qu'il était heureux de sa situation d'avant. Plus difficile encore lorsque les choses ne se placent pas pour le mieux et que tu trimes dur pour t'en sortir, en magasinant la frustration et de vouloir à tout prix reprendre les rennes de sa vie de la manière la plus positive afin de retrouver les conditions perdues.

Ça m'a pris plusieurs années pour tourner la page et colmater les brèches qui m'ont rendu amer avec la vie. J'ai du accepté la situation, ce qui m'a aidé grandement à voir plus positivement et me prendre en main pour vivre ce petit bonheur que je vis.

Dédé


Les gens ne réagissent pas tous de la même façon selon la situation. Dans ton cas, ça semble s'être bien placé avec le temps.

__________________

Ce ne fut pas facile mais j'ai ajusté au fil du temps car c'est réellement le temps qui permet de changer les situations.

Juste comme ça, je n'ai jamais accepté la situation de ma lésion parce que je suis devenu un marcoux castré sur un divan, moi qui auparavant, je n'étais chez-moi que pour dormir. J'ai du apprivoiser la solitude et m'ouvrir davantage aux choses simples que la vie me présente.

Il faut y parvenir parce que la vie devient un enfer si nous ne réagissons pas positivement.


Ça, ça doit pas être facile de dealer avec cette lésion.


Fil complet:

 Fil RSS du sujet

powered by my little forum