Avatar

Réflexion sur un cas vécu ! (Paranormal)

par Dédé ⌂ @, mardi 11 septembre 2018, 03:07 (il y a 347 jours)

[image]

Styx - Crystal Ball
___________________

La seule chose que je regrette jusqu'à maintenant en ce qui concerne l'ésotérisme, c'est d'avoir manquer à mon devoir primaire sur la communication. En fait, je n'ai pas eu la chance de me faire interviewer puisque avec le vécu que j'ai en matière extra-humaine, aurait pu susciter un intérêt aux gens qui sont férus de l'ésotérisme, surtout avec Ésotérisme Expérimental. Je n'ai pas su de jauger correctement la personnalité de Richard Glenn afin d'avoir des échanges plus conviviaux et respectueux. Il faut que je dises aussi que ma personnalité était à prendre par des pincettes mais j'ai maturé depuis ce temps et je me rencontre bien qu'un conflit se fait généralement à 2 et comme un couple, lors d'une séparation, les torts se retrouvent dans les 2 camps. J'ai mes torts mais je ne m'étendrai pas sur les siens...genre. :D

Alors, j'écrirai à la place ici mes expériences antérieures en ce qui concerne la matière extra-humaine afin de susciter votre réflexion et à mieux comprendre le phénomène extraterrestre sur un meilleur aspect et possiblement vous faire voir autrement à ce que vous savez sur ce phénomène. Que vous le croyez ou non au phénomène extraterrestre, je vous amènerai des arguments qui auront une matière à réflexion qui vous fera sans doute douter de votre croyance. Après tout, pour savoir la vérité, ça débute toujours par un doute !

Passons si vous le voulez bien, au premier phénomène que j'ai vécu lorsque j'avais à peine 8 ans, soit en juillet 1967, année de l'Expo. Je demeurais avec ma famille, sur une terre dans la localité d'Évain en banlieue nord de Rouyn-Noranda. À cette époque, la seule chose qui mentionnait le phénomène extraterrestre était l'émission Les Envahisseurs, émission que je n'ai pu regarder car à 18h30, j'étais avec les plus jeunes pour être couché. Des fois lorsque mon père était là, je pouvais regarder la première période lors d'un match des Canadiens de Montréal. C'était rigide de même. :D

Or quelques jours avant la sortie familiale au lac Flavrian dans la même localité, j'ai vécu un phénomène très bizarre. Pour vous rappeler, je vous invite à lire le manuscrit qui relate les faits : http://www.fichier-pdf.fr/2012/07/25/miroir-miroir/miroir-miroir.pdf

Après quelques années de réflexions en rapport l'évènement et son déroulement, à prendre ceci comme étant un rêve plutôt qu'un réel vécu, j'ai fait une introspection de ma jeunesse après avoir vécu ce phénomène. Je me souviens qu'à la suite, je préconisais la solitude en me tenant à l'écart des autres de la famille. Évidemment, je participais quand même aux activités collectives, même à l'école, mais je préférais de loin m'isoler de tout le monde. Toutefois et je me souviens très bien puisque j'étais un écolier qui était toujours premier de classe, c'est par la suite de cet évènement que je me suis démarqué en arithmétique, une matière que je n'aimais pas du tout. Du jour au lendemain, je passais de 70% à 99%. C'est juste cet élément qui a fait en sorte que je peux relier ce changement en cause avec l'expérience vécue. Une ouverture au subtil ne peut pas passer sans relent.

Alors, qu'est-ce que ce phénomène aurait fait sur moi ? Je prends en cause certains éléments lors du vécu pour expliquer cette analyse. Premièrement lors de l'évènement, j'étais le seul en avoir conscience puisque je n'ai pas réveillé mon frère pour qu'il voit lui aussi. Même si j'aurais tenté de le réveiller, pas certain qu'il aurait pu se lever et approcher de la fenêtre, il dormait tellement profondément, comme les autres d'ailleurs. C'est une lumière extérieure qui m'a réveillé, elle a passé au travers du store fermé et ça n'a duré que quelques secondes. C'est la curiosité qui m'habitait pour passer sous le store pour voir à l'extérieur. Tout l'environnement extérieur était au repos et ce qui me surprend, c'est qu'il n'y a eu aucune manifestation à l'extérieur, même pas un jappement des chiens du rang qui pour un rien, jappaient même après la lune.

Lorsque la lumière me frappa le visage, c'est là que je me suis senti flotté et que j'ai passé au travers de la moustiquaire sans même la briser et que je me suis retrouvé devant la façade de la maison familiale. Évidemment, j'ai vu les autres vaisseaux que je relate dans le manuscrit et le ravissement de l'ours par l'un des vaisseaux elliptiques. Que s'était-il produit pour que je flotte ainsi et que je traverse la moustiquaire pour me retrouver en façade de la maison. Quelle technologie peut nous faire traverser une chose sans la briser ? Je n'en connais aucune même aujourd'hui au 21ième siècle. Serait-ce autre chose ? Un dédoublement de ma personne ? Si c'est ainsi, c'est sans doute un rêve. Ça serait le seul argument possible, soit le dédoublement. Ça un certain sens que je me dis, puisque j'étais le seul qui voyait tout ceci. Par contre, il y a un hic, comment un petit garçon de 8 ans comme je l'étais, pouvait-il rêver à un tel évènement ? Si c'est un rêve, il n'est pas banal.

J'ai fait des recherches sur le dédoublement, la possibilité d'arriver à se dédoubler, relève d'une matière strictement spirituelle et ou au pire des cas, ça tiendrait du paranormal. Et que penser de la communication extrasensorielle ?

Je vais continuer car là, je dois étendre mon «frame» de chat ! :D

Dédé

--
[image]

Cliquer sur le logo pour vous rendre au site

Avatar

Réflexion sur un cas vécu ! suite 1

par Dédé ⌂ @, mardi 11 septembre 2018, 05:38 (il y a 347 jours) @ Dédé
édité par Dédé, jeudi 13 septembre 2018, 01:47

Le dédoublement, qu'est-ce que c'est ? Selon le Larousse :

Dédoublement : Action de dédoubler, de se dédoubler, de partager ou d'être partagé en deux ; résultat de ce partage : Le dédoublement d'une classe.

La théorie du dédoublement selon Jean Pierre Garnier Malet avec petite vidéo explicative et son site : La théorie du dédoublement

Autres sites :

Le dédoublement par Phosphénisme :

Le dédoublement est le but de toute initiation et il existe une foule d’exercices destinés à le provoquer. Le Dr LEFEBURE, médecin et chercheur français, apporte un éclairage nouveau sur ce phénomène. Sa méthode, le Phosphénisme, un yoga scientifiquement amélioré, propose des exercices particulièrement efficaces et rapides pour y parvenir.
Beaucoup recherchent le dédoublement sans savoir ce qu’il est réellement, ni ce en quoi il consiste. Dans ces conditions, il est bien difficile de reconnaître les phénomènes. Il existe un très fort antagonisme entre les expériences initiatiques et les expériences psychologiques. Ces dernières ne rentrent pas dans le cadre des techniques initiatiques, qui est un domaine totalement à part. Il est donc extrêmement important de savoir sur quel domaine on travaille et quelles en sont les limites. Il faut aussi savoir pourquoi on applique telle technique, quels résultats on peut en attendre, et faire soi-même le choix des techniques que l’on va utiliser dans sa recherche.

Lire la suite à la source.

Et pour un autre niveau selon ce site :

Le DÉDOUBLEMENT ou la SORTIE HORS DU CORPS

Évidemment, les références sont à vérifier et que leur contenu doit au moins susciter votre intérêt avec discernement. Selon WHOIS seul le site de Jean Pierre Garnier Malet donne les bons renseignements. Les autres sont doutant et plutôt anonymes.

Selon l'expérience que j'ai vécu à 8 ans et n'ayant pas les réponses nettes, il est probable que j'ai vécu un dédoublement provoqué. Par quelle sorte de technologie ? Je l'ignore totalement mais je sais par contre que cet évènement n'est pas un rêve. C'était trop vrai pour être un rêve puisque j'étais éveillé et réveillé. En fait, c'est un vieil évènement qui demeure bien dans ma mémoire, un rêve ne pourrait pas tenir si longtemps au temps, j'en aurais perdu des bouts. C'est comme encore bien frais dans ma mémoire.

Comme par la plupart des gens qui ont témoigné un évènement paranormal, j'ai aussi eu ces questionnements ; pourquoi moi ? Est-ce que mon entité terrestre était autrefois extraterrestre ? Quelle cohésion devrais-je prendre à raconter cet évènement ? Que veulent-ils si je considère ceci comme réel et vrai et si oui, pourquoi avoir utilisés ce subterfuge pour se montrer ?

Aussi, comme plusieurs, j'ai cherché pour avoir des réponses. Si le dédoublement existe bel et bien, à quoi sert-il ? Me laisser à la faim d'en savoir plus ?

Après le deuxième évènement lorsque j'avais 20 ans en juillet 1979, ça été encore plus difficile psychologiquement. À cet évènement, il me manque au moins 3 heures de déroulement entre le fait d'être aspirer par l'astronef et me retrouver à près de 2 kilomètres de mon auto. Toutefois, c'était quasiment le même modus operandi, il n'y avait que moi pour le voir et le vivre, rien dans l'environnement a intervenu durant cette rencontre du troisième type. Il y avait des gens dans la pénombre dans la maison et les animaux étaient calmes, même le chien attaché qui était pourtant à quelques mètres entre sa niche et l'étable. Il n'a même pas bougé et ni jappé lorsque le cochon qui hurlait en se faisant aspirer par l'astronef. Cet évènement m'a tellement bouleversé que je ne voyais plus la vie sous le même angle, mon métier est tombé secondaire parce que j'ai décroché à cette vie et à cette motivation d'avoir ma propre famille. J'ai même vécu l'itinérance tellement que j'étais secoué.

Encore là, j'ai présumé d'avoir vécu un dédoublement mais que j'aurais aucun souvenir de mon double dans l'astronef. Seuls les rêves récurrents pendant plus de 20 ans m'ont permis de reconstituer le déroulement avec mon double. Par contre, ce ne sont que des rêves comme je le fais chaque mois à l'approche de la pleine lune. Je ne peux pas me fier sur la véracité de l'évènement même si à priori, le rêve est une empreinte de notre quotidien étalée en clip durant l'oxygénation cérébrale. Disons que je n'embarque pas dans un astronef étranger à tous les jours ou presque ! :D

Bon, je vais continué bientôt, là je dois me reposer.

Dédé

--
[image]

Cliquer sur le logo pour vous rendre au site

Réflexion sur un cas vécu ! suite 1

par Blake, mardi 11 septembre 2018, 12:04 (il y a 346 jours) @ Dédé

Le dédoublement, qu'est-ce que c'est ? Selon le Larousse :

Dédoublement : Action de dédoubler, de se dédoubler, de partager ou d'être partagé en deux ; résultat de ce partage : Le dédoublement d'une classe.

La théorie du dédoublement selon Jean Pierre Garnier Malet avec petite vidéo explicative et son site : La théorie du dédoublement

Autres sites :

Le dédoublement par Phosphénisme :

Le dédoublement est le but de toute initiation et il existe une foule d’exercices destinés à le provoquer. Le Dr LEFEBURE, médecin et chercheur français, apporte un éclairage nouveau sur ce phénomène. Sa méthode, le Phosphénisme, un yoga scientifiquement amélioré, propose des exercices particulièrement efficaces et rapides pour y parvenir.
Beaucoup recherchent le dédoublement sans savoir ce qu’il est réellement, ni ce en quoi il consiste. Dans ces conditions, il est bien difficile de reconnaître les phénomènes. Il existe un très fort antagonisme entre les expériences initiatiques et les expériences psychologiques. Ces dernières ne rentrent pas dans le cadre des techniques initiatiques, qui est un domaine totalement à part. Il est donc extrêmement important de savoir sur quel domaine on travaille et quelles en sont les limites. Il faut aussi savoir pourquoi on applique telle technique, quels résultats on peut en attendre, et faire soi-même le choix des techniques que l’on va utiliser dans sa recherche.

Lire la suite à la source.

Et pour un autre niveau selon ce site :

Le DÉDOUBLEMENT ou la SORTIE HORS DU CORPS

Évidemment, les références sont à vérifier et que leur contenu doit au moins susciter votre intérêt avec discernement. Selon WHOIS seul le site de Jean Pierre Garnier Malet donne les bons renseignements. Les autres sont doutant et plutôt anonymes.

Selon l'expérience que j'ai vécu à 8 ans et n'ayant pas les réponses nettes, il est probable que j'ai vécu un dédoublement provoqué. Par quelle sorte de technologie ? Je l'ignore totalement mais je sais par contre que cet évènement n'est pas un rêve. C'était trop vrai pour être un rêve puisque j'étais éveillé et réveillé. En fait, c'est un vieil évènement qui demeure bien dans ma mémoire, un rêve ne pourrait pas tenir si longtemps au temps, j'en aurais perdu des bouts. C'est comme encore bien frais dans ma mémoire.

Comme par la plupart des gens qui ont témoigné un évènement paranormal, j'ai aussi eu ces questionnements ; pourquoi moi ? Est-ce que mon entité terrestre était autrefois extraterrestre ? Quelle cohésion devrais-je prendre à raconter cet évènement ? Que veulent-ils si je considère ceci comme réel et vrai et si oui, pourquoi avoir utilisés ce subterfuge pour se montrer ?

Aussi, comme plusieurs, j'ai cherché pour avoir des réponses. Si le dédoublement existe bel et bien, à quoi sert-il ? Me laisser à la faim d'en savoir plus ?

Après le deuxième évènement lorsque j'avais 20 ans en juillet 1979, ça été encore plus difficile psychologiquement. À cet évènement, il me manque au moins 3 heures de déroulement entre le fait d'être aspirer par l'astronef et me retrouver à près de 2 kilomètres de mon auto. Toutefois, c'était quasiment le même modus operandi, il n'y avait que moi pour le voir et le vivre, rien dans l'environnement a intervenu durant cette rencontre du troisième type. Il y avait des gens dans la pénombre dans la maison et les animaux étaient calmes, même le chien attaché qui était pourtant à quelques mètres entre sa niche et l'étable. Il n'a même pas bougé et ni jappé lorsque le cochon qui hurlait en se faisant aspirer par l'astronef. Cet évènement m'a tellement bouleversé que je ne voyais plus la vie sous le même angle, mon métier est tombé secondaire parce que j'ai décroché à cette vie et à cette motivation d'avoir ma propre famille. J'ai même vécu l'itinérance tellement que j'étais secoué.

Encore là, j'ai présumé d'avoir vécu un dédoublement mais que j'aurais aucun souvenir de mon double dans l'astronef. Seuls les rêves récurrents pendant plus de 20 ans m'ont permis de reconstituer le déroulement avec mon double. Par contre, ce ne sont que des rêves comme je le fais chaque mois à l'approche de la pleine lune. Je ne peux pas me fier sur la véracité de l'évènement même si à priori, le rêve est une empreinte de notre quotidien étalée en clip durant l'oxygénation cérébrale. Disons que je n'embarque pas dans un astronef étranger à tous les jours ou presque ! :D

Bon, je vais continué bientôt, là je dois me reposer.

Dédé

Plutôt bizarre que tu parles de J.P. Garnier car j'ai 3-4 livres de lui ici qui sont très intéressants.

Avatar

Réflexion sur un cas vécu ! suite 1

par Dédé ⌂ @, mardi 11 septembre 2018, 13:55 (il y a 346 jours) @ Blake


Plutôt bizarre que tu parles de J.P. Garnier car j'ai 3-4 livres de lui ici qui sont très intéressants.

_____________

Comme je l'ai écrit, j'ai fait des recherches et j'ai arrêté sur sa recherche du phénomène de dédoublement. Il explique très bien et il attire d'avantage ma curiosité sur ce phénomène. S'il est possible se déplacer à un espace-temps, je présume qu'il en soit ainsi aussi pour le dédoublement puisque c'est relatif, du moins je le présume.

--
[image]

Cliquer sur le logo pour vous rendre au site

Réflexion sur un cas vécu ! suite 1

par Blake, mardi 11 septembre 2018, 16:19 (il y a 346 jours) @ Dédé


Plutôt bizarre que tu parles de J.P. Garnier car j'ai 3-4 livres de lui ici qui sont très intéressants.

_____________

Comme je l'ai écrit, j'ai fait des recherches et j'ai arrêté sur sa recherche du phénomène de dédoublement. Il explique très bien et il attire d'avantage ma curiosité sur ce phénomène. S'il est possible se déplacer à un espace-temps, je présume qu'il en soit ainsi aussi pour le dédoublement puisque c'est relatif, du moins je le présume.


En effet.

Avatar

Phosphenisme

par Ammabaoth @, mardi 11 septembre 2018, 19:35 (il y a 346 jours) @ Dédé

J'avais environ 7 quand je me suis aperçu quand me frotant les yeux longtemps et fort que je parvenais à voir quequechose.
J'essayais d'y aller plus profondément pour aller en voir les côté où plus profondément.
J'aimais vraiment pu aller plus loin que de voir comme dans un kadelyoscope des ligne et des rond et une lumiere avec un fond foncé au centre.

Probablement que le phosphenisme est peut être quelque a pratiquer.
Mais je sais pas si c'est bon pour les yeux

Avatar

Phosphenisme

par Dédé ⌂ @, jeudi 13 septembre 2018, 01:46 (il y a 345 jours) @ Ammabaoth

J'avais environ 7 quand je me suis aperçu quand me frotant les yeux longtemps et fort que je parvenais à voir quequechose.
J'essayais d'y aller plus profondément pour aller en voir les côté où plus profondément.
J'aimais vraiment pu aller plus loin que de voir comme dans un kadelyoscope des ligne et des rond et une lumiere avec un fond foncé au centre.

Probablement que le phosphenisme est peut être quelque a pratiquer.
Mais je sais pas si c'est bon pour les yeux

_________________

À quoi te servirait-il de pouvoir te dédoubler ? Juste une tite-question de même ! :D

--
[image]

Cliquer sur le logo pour vous rendre au site

Avatar

Phosphenisme

par Ammabaoth @, jeudi 13 septembre 2018, 22:30 (il y a 344 jours) @ Dédé

J'avais environ 7 quand je me suis aperçu quand me frotant les yeux longtemps et fort que je parvenais à voir quequechose.
J'essayais d'y aller plus profondément pour aller en voir les côté où plus profondément.
J'aimais vraiment pu aller plus loin que de voir comme dans un kadelyoscope des ligne et des rond et une lumiere avec un fond foncé au centre.

Probablement que le phosphenisme est peut être quelque a pratiquer.
Mais je sais pas si c'est bon pour les yeux

_________________

À quoi te servirait-il de pouvoir te dédoubler ? Juste une tite-question de même ! :D

[/color]

Lorsque je pratiquait le phosphenisme sans savoir ce que c'était.
J'imaginais que je pouvais peut être aller plus creux (profond) dans ce que je voyais devant en dedans de moi.
Il ne sait jamais rien passé de décollage dans le genre de décoller mon âme de dedans ma peau comme on décolle un sticker.
Aucune déchirure où glissement.

Qu'est ce que cela me donnerait aujourd'hui ?

Après étude et longue enquête.

Rien de tel que de rencontrer GuruDev.
This is my target.
:blonde:

Avatar

Phosphenisme

par Dédé ⌂ @, vendredi 14 septembre 2018, 07:50 (il y a 343 jours) @ Ammabaoth

J'avais environ 7 quand je me suis aperçu quand me frotant les yeux longtemps et fort que je parvenais à voir quequechose.
J'essayais d'y aller plus profondément pour aller en voir les côté où plus profondément.
J'aimais vraiment pu aller plus loin que de voir comme dans un kadelyoscope des ligne et des rond et une lumiere avec un fond foncé au centre.

Probablement que le phosphenisme est peut être quelque a pratiquer.
Mais je sais pas si c'est bon pour les yeux

_________________

À quoi te servirait-il de pouvoir te dédoubler ? Juste une tite-question de même ! :D


[/color]

Lorsque je pratiquait le phosphenisme sans savoir ce que c'était.
J'imaginais que je pouvais peut être aller plus creux (profond) dans ce que je voyais devant en dedans de moi.
Il ne sait jamais rien passé de décollage dans le genre de décoller mon âme de dedans ma peau comme on décolle un sticker.
Aucune déchirure où glissement.

Qu'est ce que cela me donnerait aujourd'hui ?

Après étude et longue enquête.

Rien de tel que de rencontrer GuruDev.
This is my target.
:blonde:

______________

GuruDev, qui est-ce ?

Une blonde cosmique ou comique ? :mdr:

--
[image]

Cliquer sur le logo pour vous rendre au site

Avatar

Réflexion sur un cas vécu ! suite 2 et fin

par Dédé ⌂ @, jeudi 13 septembre 2018, 01:44 (il y a 345 jours) @ Dédé

Comme je ne peux pas me fier aux rêves qui ont succédé à la suite de cet évènement et qui ont été échelonnés pendant plus d'une vingtaine d'année, tout ce qui en est sorti ne demeure que des visions chimériques, même si dans l'ensemble tout semblait tellement réel dans le déroulement. Depuis cet évènement, je n'ai pas fait de décompte les fois où j'ai rêvé aux phénomènes du troisième type. J'ai remarqué cependant que lorsque je suis en période d'ouverture au subtil, je rêve à ces faces de terre cuite. :D

Toutefois, dans mon for intérieur, je ressens que ce n'est pas terminé avec eux. À vrai dire, ils n'ont pas besoin d'être présent devant moi pour les ressentir, je les ressens tellement fort que même durant la contemplation, cela obstrue ma complaisance d'être devant cette belle nature. Dès que je les ressens, je sors de l'endroit pour retourner chez moi prestement, sans courir évidemment. Je sais qu'ils sont omniprésents même si on m'en persuaderait le contraire. Je dirais même que si je me concentrerais, j'aurais de fortes chances d'entrer en contact avec eux, car vraiment, ils ne sont pas très loin, seule la loi les interdits !

À la suite de cet incident de parcours, j'étais pratiquement ouvert à la subtilité. J'avais des visions instantanées, des prémonitions qui se sont avérées fondées quelques heures plus tard et quelque fois un mois après les avoir reçu. Je me suis penché aux arts divinatoires, nenni pour m'en servir pour en faire une renommée, mais bien pour guider les gens qui m'ont demandé consultation. En fait, ces arts divinatoires ne sont qu'un reflet bien minime à ce que ressens du subtil. Au fil du temps, j'ai laissé tomber pour me concentrer d'avantage au destin que je m'étais forgé, soit un travail à temps plein, construire une petite famille et vivre heureux.

C'est en retournant à mon métier à temps plein ( en 1987 ) lorsque j'ai connu la femme de mes enfants ( feue Manon ), ma capacité d'avoir le contrôle lors d'intervention aux urgences, a fait en sorte que tout se plaçait avec diligence et que les interventions se terminaient rapidement et efficacement. J'avais le sang froid nécessaire pour me faire bien comprendre et des arguments d'interventions infaillibles pour la sécurité des intervenants et la prise en charge des bénéficiaires en situation d'urgences. Le seul hic qui planait au-dessus de ma tête, c'est mon corps fragile de petite constitution ( j'ai tout plus petit que la normale pour ma grandeur, avec une fragilité nettement marquante à la colonne vertébrale ).

En fait, je savais que j'en aurais pas bien des années à faire ce métier sans en ressortir estropié. Au début de l'année 1994 ( 21 janvier pour être plus précis ), le destin professionnel s'est arrêté là. Deux neurochirurgies qui se sont mal terminées, en ayant un dossier tellement épais qu'il faut un Purolator pour le déplacer. J'ai tout essayé pour revenir sur le marché du travail en suivant même des programmes de réinsertion. Les limitations fonctionnelles qui m'ont été imputées ont eu raison de mon acharnement, puisque la limitation majeure est que je dois changer de position à tout au plus après une vingtaine de minutes et ma deuxième plus sérieuse est que je ne dois pas dépasser plus de 20 heures/semaine. C'est difficile d'avoir un emploi avec un Purolator attaché aux fesses !

Ce matin, je dois passer une expertise médicale pour le dossier de récidive. Je trouve ça bizarre parce que normalement, cela se fait après une intervention chirurgicale, puisque je suis en attente d'une 3ième neurochirurgie. Bof que je me dis !

Considérant l'après du deuxième évènement du phénomène en 1979, il m'est venu à l'idée que tout j'ai vécu était en cause de cet évènement. Sans donner que c'est la seule et unique raison, puisque je savais que ma constitution viendrait à changer tous mes plans de carrière et que je devrais changer mon plan de vie en considérant à ce qui se passerait à mon environnement. J'ai compris que je devais changer ma vision des choses en observant, en recherchant les éléments qui me permettraient d'évoluer à ma juste valeur et à communiquer tout ce que je ressens, être proche des gens tout en étant détaché de leurs passages. Autrement dit, pour vivre ce que je vis présentement, il fallait quelque chose de bien majeur pour que je me tienne pénard tout le restant de ma vie.

Pas pour rien que le virtuel est le seul social pour moi et que j'ai créé cet endroit, mes mots peuvent avoir une valeur sociale à qui veut bien le comprendre ou le rejeter. Je ne suis pas un Christ pour brasser les tables du Temple, ni celui qui prophétise au sommet d'une montagne, je suis que moi, André Brisson.

Il n'en demeure pas moins par contre, que mon double est un extra ! :D

Fin de ce sujet.

Dédé

--
[image]

Cliquer sur le logo pour vous rendre au site

Fil RSS du sujet
powered by my little forum