Avatar

La parole, c'est fort ! (Forum)

par Dédé ⌂ @, dimanche 04 novembre 2018, 12:43 (il y a 17 jours)
édité par Dédé, dimanche 04 novembre 2018, 12:53

[image]

Sean Beeson - Fields Of Green
_________________

Une chose que j'ai compris dans mon cheminement actuel, c'est de prendre sa place sans tasser les autres pour l'obtenir. La parole est importante certes, mais bien souvent, c'est l'action qui compte. Néanmoins, la parole porte et dire les choses comme il se doit, sans retenus et sans détours, avec franchise et pragmatisme évidemment.

Mon séjour très court au CH Fleury a certainement laissé des traces au sein de cette communauté médicale. Mon humour comme vous le connaissez, a favorisé mon approche avec les gens de cet environnement temporaire. Le soin infirmier lorsqu'il venait me voir pour prendre mes signes vitaux, ainsi que les préposé(e)s aux bénéficiaires qui m'ont pratiquement bordé à mon coucher et qui ont vu à mon confort, est en parti avec la communication que j'avais avec eux et la façon de faire que j'utilise afin de rendre les gens très à l'aise lorsque près de moi. Autant qu'ils prenaient soin de moi, autant je prenais soin d'eux puisque sans vraiment rien dire, j'en ai eu des confidences. Vous savez que pour moi, l'ouverture des gens a son importance car si nous voulons un environnement sain, il faut une communication saine.

Chose certaine, mon humour a porté et ce même au bloc opératoire. En fait, ce qui m'a fait rire le plus au bloc, c'est de voir mon neurochirurgien habillé en vert. Il est quand même assez vieux et bedonnant comparativement aux autres qui étaient là et je n'ai pu m'empêcher de rire en lui disant ma vision tout en rajoutant ; eh bien, ça vous fait bien quand même de vous voir ainsi. Les autres avaient le sourire par la suite car prime abord, j'avais l'impression d'entrer dans un salon funéraire. Tellement que l'ostique d'anesthésiste en a rajouté en me demandant ; ta barbichette là, le jaune que je vois, est-ce à cause du tabagisme ou bien parce que tu fumes du cannabis ? Je lui ai dit ; les deux mais demande-moi pas de pouvoir en couper un bout, tu n'auras pas ma résine de cannabis mon verrat !

Ça riait en ta dans le bloc ! :D

La plupart du personnel médical m'a dit que ça serait plaisant d'avoir des patients comme moi, que j'étais facile d'approche malgré l'incertitude d'entendre ce que je pourrais dire, en humour bien sûr, que j'étais très coopératif tout en m'aidant pour qu'ils aient le meilleur confort de travail et leur disant souvent de faire attention à leur posture de travail car un dos, c'est bien fragile.

Non seulement je parlais au personnel mais aussi aux résidents temporaires. Un jeune homme costaud et d'une stature imposante s'est ouvert avec moi, il attendait une neurochirurgie lombaire lui aussi. Il me disait que ça faisait une longue année qu'il attendait celle-ci, en lui disant que c'était idem pour moi. Je lui dis cependant que j'étais à ma troisième du genre et là est devenu blême un brin. C'est là qu'il m'a dit ; durant toute cette attente, je n'ai pas cessé d'avoir du mal même avec les antidouleurs qu'il prenait. Je lui dit alors ; moi, ça fait 24 ans que j'ai ces douleurs et c'est là qu'il me dit comme la plupart des gens le pensent ; ben moi je n'aurais pas enduré tout ce temps là, je ne serais plus vivant. Quoi dire à un jeune homme qui suivra sans doute un même cheminement que moi. J'ai pris mon temps à répondre et je lui ai dit :

« J'aurais été égoïste d'agir ainsi avec les gens qui m'entourent et je comprends parfaitement que la douleur rend un cerveau étrange dans la façon de voir les choses. Oui j'ai souffert et oui j'en voulais à la vie car je serais un menteur de te dire le contraire. Par contre ce qui m'a retenu, c'est de voir les gens même si parfois ce n'est pas tellement joli à voir, qu'ils sont heureux dans leur vie et que tout semble aller comme ils veulent que cela soit. Juste ça m'a donné l'espérance de jours meilleurs et me dire ; un jour, je vivrai mieux avec la souffrance ! »

Il m'a donné un câlin ! :D

La parole, c'est fort !

Dédé

--
[image]

Cliquer sur le logo pour vous rendre au site

Fil RSS du sujet
powered by my little forum