Avatar

Un reportage sur Io, un satellite galiléen de Jupiter (Paranormal)

par Dédé ⌂ @, mardi 22 janvier 2019, 17:31 (il y a 213 jours)

[image]

Source : Io

Découvert par Galilée en 1610, dès que celui-ci a braqué une lunette vers Jupiter, Io est un satellite brillant que l'on pourrait voir à l'œil nu si Jupiter, proche, ne nous éblouissait pas. Io est légèrement plus grande que la Lune avec un rayon moyen de 1.821,3 km (environ 5 % de plus que la Lune) et une masse de 8,931.9 × 1022 kg (environ 21 % supérieure à celle de la Lune).

Io gravite autour de Jupiter à 350.000 km du sommet de son atmosphère en 42,5 heures et est en résonance orbitale avec deux autres satellites galiléens, Europe et Ganymède. Sa proximité avec Jupiter entraîne des effets de marée très importants à l'origine d'un volcanisme copieux. Comme les autres satellites internes de Jupiter, Io est en rotation synchrone. L'astre pointe donc toujours la même face vers Jupiter.

Composée principalement de silicates et de fer, Io est plus proche par sa composition des planètes telluriques que des autres lunes des géantes gazeuses du Système solaire externe, composées, elles, en majeure partie d'un mélange de glaces et de silicates. Io semble être le seul autre astre du Système solaire où l'on trouve un volcanisme actif ressemblant à celui de la Terre. Quelques indices laissent penser qu'il en est de même sur Vénus, mais les preuves manquent encore.
La découverte du volcanisme de Io

Même si Io semblait le siège de phénomènes intrigants depuis le début des années 1970, la découverte de son volcanisme remonte à mars 1979 grâce à l'obstination de Linda Morabito, alors ingénieure de navigation dans l'équipe de la mission Voyager 1. Elle était occupée à traiter les images obtenues par la sonde lorsqu'elle a remarqué ce qui s'est plus tard révélé être un panache volcanique de 300 km de hauteur.

Lire la suite à la source
____________

Lorsque j'observe les photos d'Io, la première sensation me laisse de glace par son aspect métallique et sa couleur d'un jaunâtre d'un vieil objet qui a subi l'érosion. Étant proche de Jupiter, j'image que son attraction doit certainement être la cause de ce satellite volcanisme.

Ce qui me tend à écrire que ce caillou est une empreinte de la planète gazeuse en fossilisant ces dits gaz qui forment la majeure partie de cette planète.

Et vous, que ressentez-vous en observant ce satellite via ses images captées par la sonde voyager 2 ?

Dédé

--
[image]

Cliquer sur le logo pour vous rendre au site

Fil RSS du sujet
powered by my little forum