Avatar

La conscience, le disque dur du cerveau ! (Paranormal)

par Dédé ⌂ @, lundi 11 février 2019, 06:40 (il y a 216 jours)
édité par Dédé, lundi 11 février 2019, 08:15

[image]

Pink Floyd - Hey You
_______________

Je lisais un topique sur un autre forum que je ne crédite pas par principe personnel, concernant la possible manipulation d'archonte ou de truc bizarre en provenance de l'astral. Tous ces commentaires qui s'y retrouvent dont il y a mention NDE ou EMI dont certains partages racontés par des témoins de ce phénomène, m'interpellent puisque tout récemment en 2015, j'ai vécu à ce que je peux présumer être le cas de ce genre de phénomène. Néanmoins ce qui diffère, c'est la conscience du dédoublement et qu'il n'y a pas eu de mort clinique.

[image]

Tout d'abord, soyons un brin scientifique, que veut dire le mot conscience. Selon le dictionnaire virtuel Larousse, voici en capture d'écran la signification :

[image]

Connaissance, intuitive ou réflexive immédiate, que chacun a de son existence et de celle du monde extérieur.

Connaissance, ce qui veut dire au départ qu'il s'agit d'un conditionnement selon l'expérience vécue et reçu par formation, conditionner la réalité que l'on lui rattache par analyse personnelle et à ce que l'on appris par formation.

Représentation mentale claire de l'existence, de la réalité de telle ou telle chose : L'expérience lui a donné une conscience aiguë du danger.

Représentation mentale, encore un conditionnement. Lorsque je regarde un objet comme par exemple, un tournevis. je sais exactement à quoi sert cet instrument, parce que j'ai été conditionné à le prendre et m'en servir dans un cas bien précis, soit de visser ou dévisser une vis. Sans ce conditionnement, j'ai quand même la conscience qu'il s'agit d'un objet mais sans conditionnement, je ne peux pas avoir conscience de m'en servir si je vois la première fois un tournevis. C'est à ce moment que je conditionne afin d'avoir la connaissance de l'objet pour pouvoir m'en servir dès la vue de cet instrument que j'aurai sans doute de besoin pour visser ou dévisser une vis.

Alors, qu'en est-il de la subtilité du mental ? Agit-il par le même principe conscient lorsque je vis un phénomène quelconque dont je n'ai aucune idée de ce que c'est ? Sans aucun doute parce je vais chercher à conditionner afin de comprendre de ce que c'est. Selon la connaissance que j'en retire et par expérience, le phénomène que je n'en avais aucune idée est maintenant classé puisque j'en ai une pleine conscience de ce que c'est, même si en principe cela peut être classé différemment par une ou des autres personnes. Delà que l'individualité est une intelligence tangible et réelle.

[image]

Or, la manipulation extérieure par l'astral ou si vous préférez, le subtil, est un sujet difficilement conscient, pour la simple raison que la conscience diffère d'une personne à l'autre. Nous avons beau d'avoir la capacité d'emmagasiner la connaissance mais chacun a un disque dur différent. Bien difficile de débattre lorsque la classification est propre à chacun, pour ne pas écrire que la vérité est conditionnelle au conditionnement qu'une personne en fait. Pour débattre, il faut des arguments et dans la subtilité, il y a tellement peu de concret qu'il en est difficile de saisir l'essentiel et se retrouver très loin de la vérité. En fait, c'est comme se retrouver en flottaison dans le cosmos et vouloir tout connaître ce qu'il contient. À moins d'être Dieu lui-même, c'est un tour de force à essayer ! :D

Pour comprendre les subtilités de ce qui nous échappe par notre compréhension, il faut raisonner selon le conditionnement de notre propre connaissance et s'en remettre à soi par l'expérimentation reçue, sans nécessairement rejeter du revers de la main l'expérimentation des autres. Il y a un équilibre à obtenir et cela se nomme le discernement.

Voilà pour ce premier bloc. Il y aura une suite.

Dédé

--
[image]

Cliquer sur le logo pour vous rendre au site

Avatar

La conscience, le disque dur du cerveau !

par Dédé ⌂ @, jeudi 14 février 2019, 04:23 (il y a 213 jours) @ Dédé

Donc, si nous avons conscience du phénomène reçu, bien malin de choisir de ce qu'il s'écrit sur celui-ci considérant que la plupart du temps, que c'est du cas par cas. Le vrai chercheur n'ira certainement pas chercher ce qui se retrouve sur le net pour conditionner son vécu. D'ailleurs, c'est tellement évasif comme instruction et comme explication, que l'expérience s'éloigne de la vérité.

Après tout, laisseriez-vous une personne utiliser votre ordinateur sans votre consentement ?

[image]

Au prix que ça coûte, il y a assez des invasions virtuelles lorsque que nous nous branchons qu'il ne faut qu'en plus qu'en le prêtant à quelqu'un qui ne fait jamais de recherche à savoir qu'en cliquant sur un lien, il fait entrer l'intrusion ! [image]

Il faut éviter toute manipulation extérieure afin de parvenir à notre propre raisonnement. Évidemment, les expériences paranormales n'arrivent jamais plusieurs fois et se présentent sans avoir conditionner nos ressentis. Oui il arrive que certains phénomènes soient parfaitement récurrents, mais c'est un plus pour bien analyser ce qui se produit. Généralement, un phénomène se présente qu'une seule fois.

Or, que faire ? La seule chose à faire, est le partage. Essentiellement, le partage ouvre une porte à une autre personne qui pourrait avoir vécu le même phénomène que nous avons reçu. Toutefois, c'est à votre risque et péril car les ti-jos connaissant, les trolls qui savent tout mais qu'ils n'ont jamais vécu, sont là pour vous éloigner. Ces coquerelles virtuelles, il en pullule sur le web.

[image]

Idéalement, il faut partager avec une personne en qui nous avons confiance et que nous savons qu'elle n'aura aucun jugement. Nous pouvons aussi faire confiance au web, soit sur votre mur Facebook ( éviter le réglage public cependant ) ou un forum de discussion dont la rigueur est de mise contre l'invasion de coquerelles virtuelles. Personnellement, je suis actif sur le web depuis 2001 et la plupart du temps, les gens s'ouvrent plus facilement lorsqu'ils me joignent via le courriel.

Chose certain en fouillant sur le net, il faut avoir un cristi de bon discernement, ne jamais sauter sur le contenu comme étant la vraie vérité. Une analyse est requise en comparatif avec notre propre vécu d'un phénomène. Un bon chercheur vérifiera la crédibilité du site et fera des recherches sur toutes les personnes qui se retrouvent sur l'étalement du site et ses renseignements. Bien souvent, il s'agit de blog personnel et ce qui se retrouve, est difficilement vérifiable et fiable. J'ai une cyberapplication qui me permet de vérifier la crédibilité d'un site. Si une personne se branche sur un site et qu'il ne place pas son nom en demeurant anonyme, ça donne un site qui n'est absolument pas sérieux. Voici cette cyberapplication : Whois Lookup

Voilà, je termine pour ce soir.

Dédé

--
[image]

Cliquer sur le logo pour vous rendre au site

Avatar

La conscience, le disque dur du cerveau !

par Dédé ⌂ @, jeudi 14 février 2019, 23:59 (il y a 212 jours) @ Dédé

Personnellement, je ne crois pas aux archontes, ni la manipulation du bas astral, ni même par aucune entité biologique extraterrestre. Pour moi, ce ne sont qu'une façade pour masquer l'incompréhension d'un phénomène tout en signifiant un comportement hors norme. Notre conscience vaut bien plus que des mots sans saveurs !

[image]

Évidemment, accepter ce conditionnement à notre conscience, ça classe le débat tout en créant une idéologie tribale et tout en se faisant accepter parmi les pros de ce conditionnement. Je vaux bien plus que du fastfood intellectuel. Pourquoi fermerais-je d'autres horizons dans ma quête de la vérité ? Pourquoi laisserais-je conditionner ma conscience avec ce Savoir, cette Connaissance et ces Éruditions, ne sommes-nous pas des êtres évolutifs parmi cette colonie cosmogénique de la conscience ? Classer ne veut pas dire de cesser la recherche, encore bien moins de barrer les horizons !

[image]

Dans mon cheminement, j'ai reçu des phénomènes de perception extrasensorielle. Jamais j'ai laissé la peur s'installer pour m'éloigner de la compréhension du phénomène, j'ai rentré dedans pour aller jusqu'à la source. J'ai analysé sans conditionnement et comme un château monté briques par briques, j'ai classé sans fermeture, ce phénomène en considérant qu'il y a des empreintes mnémoniques plutôt que des manifestations d'entité décédée et selon l'énergie qui s'est produite dans un lieu quelconque, là où toute personne sensitive ressentira cette empreinte. Ceci ne veut pas dire qu'il y a une entité en place, c'est une manifestation qui s'est incrustée dans la matrice terrestre, faisant ainsi cette empreinte mnémonique. Il n'y a que notre conscience pour conditionner la résultante ( voir des entités ).

[image]

N'étant pas certain, je n'écris pas que c'est ceci mais pour moi, c'est que j'en retire. Je laisse ouvert d'autres horizons car possiblement, il pourrait aussi s'agir un «timeremote» d'un évènement qui se manifeste, étant donné que la matrice terrestre n'a pas juste la dimension que l'on voit. Je ne veux pas non plus conditionner d'autres consciences, je ne veux pas que les gens croient, je veux qu'ils cherchent s'ils l'ont vécu évidemment ce genre de phénomène.

[image]

Voilà pour ce soir. Une pause s'impose ! :D

Dédé

--
[image]

Cliquer sur le logo pour vous rendre au site

Fil RSS du sujet
powered by my little forum