L'impact de l'humain sur la planète en chiffres (Forum)

par Sol_X_X_Invictus @, mercredi 09 octobre 2019, 21:26 (il y a 10 jours)

Nous sommes à un moment de l'histoire qui pose un défi radicalement nouveau à l'espèce humaine...

Pour la première fois, son prodigieux dynamisme se heurte aux limites de la biosphère et met en danger son avenir. Vivre ce moment signifie que nous devons trouver collectivement les moyens d'orienter différemment cette énergie humaine et cette volonté de progrès. C'est un défi magnifique, mais redoutable. Or, une classe dirigeante prédatrice et cupide, gaspillant ses prébendes, mésusant du pouvoir, fait obstacle au changement de cap qui s'impose urgemment. Elle ne porte aucun projet, n'est animée d'aucun idéal, ne délivre aucune parole mobilisatrice. Après avoir triomphé du soviétisme, l'idéologie néolibérale ne sait plus que s'autocélébrer. Presque toutes les sphères de pouvoir et d'influence sont soumises à son pseudo-réalisme, qui prétend que toute alternative est impossible et que la seule voie imaginable est celle qui conduit à accroître toujours plus la richesse. Cette représentation du monde n'est pas seulement sinistre, elle est aveugle. Elle méconnaît la puissance explosive de l'injustice, sous-estime la gravité de l'empoisonnement de la biosphère, promeut l'abaissement des libertés publiques. Elle est indifférente à la dégradation des conditions de vie de la majorité des hommes et des femmes, consent à voir dilapider les chances de survie des générations futures.

Un site fiable et très intéressant que je surveille depuis plusieurs années :

---> https://www.worldometers.info/fr/

L'impact de l'humain sur la planète en chiffres

par Blake, mercredi 09 octobre 2019, 21:47 (il y a 10 jours) @ Sol_X_X_Invictus
édité par Blake, mercredi 09 octobre 2019, 22:05

Nous sommes à un moment de l'histoire qui pose un défi radicalement nouveau à l'espèce humaine...

Pour la première fois, son prodigieux dynamisme se heurte aux limites de la biosphère et met en danger son avenir. Vivre ce moment signifie que nous devons trouver collectivement les moyens d'orienter différemment cette énergie humaine et cette volonté de progrès. C'est un défi magnifique, mais redoutable. Or, une classe dirigeante prédatrice et cupide, gaspillant ses prébendes, mésusant du pouvoir, fait obstacle au changement de cap qui s'impose urgemment. Elle ne porte aucun projet, n'est animée d'aucun idéal, ne délivre aucune parole mobilisatrice. Après avoir triomphé du soviétisme, l'idéologie néolibérale ne sait plus que s'autocélébrer. Presque toutes les sphères de pouvoir et d'influence sont soumises à son pseudo-réalisme, qui prétend que toute alternative est impossible et que la seule voie imaginable est celle qui conduit à accroître toujours plus la richesse. Cette représentation du monde n'est pas seulement sinistre, elle est aveugle. Elle méconnaît la puissance explosive de l'injustice, sous-estime la gravité de l'empoisonnement de la biosphère, promeut l'abaissement des libertés publiques. Elle est indifférente à la dégradation des conditions de vie de la majorité des hommes et des femmes, consent à voir dilapider les chances de survie des générations futures.

Un site fiable et très intéressant que je surveille depuis plusieurs années :

---> https://www.worldometers.info/fr/


Quel bon texte. En plein dans le mille.

:like:

L'impact de l'humain sur la planète en chiffres

par Blake, mercredi 09 octobre 2019, 22:12 (il y a 10 jours) @ Blake

Et je rajouterais à tout ça que le système financier capitaliste est un système instable lié à des théories, à de la spéculation et perceptions du moment. Il est certes très dur de planifier de quoi sur le long terme avec ce genre de système vu que l'on ne sait pas quelle bulle va passer dans la tête des investisseurs. Il faut bien comprendre que l'économie n'est pas une science. C'est une technique divinatoire visant à réaliser et maximiser des profits.

<img src=" />

L'impact de l'humain sur la planète en chiffres

par Sol_X_X_Invictus @, mercredi 09 octobre 2019, 22:18 (il y a 10 jours) @ Blake

Et je rajouterais à tout ça que le système financier capitaliste est un système instable lié à des théories, à de la spéculation et perceptions du moment. Il est certes très dur de planifier de quoi sur le long terme avec ce genre de système vu que l'on ne sait pas quelle bulle va passer dans la tête des investisseurs. Il faut bien comprendre que l'économie n'est pas une science. C'est une technique divinatoire visant à réaliser et maximiser des profits.

<img src=" />

Très bien dit :like:

L'impact de l'humain sur la planète en chiffres

par Sol_X_X_Invictus @, mercredi 09 octobre 2019, 22:19 (il y a 10 jours) @ Blake

Nous sommes à un moment de l'histoire qui pose un défi radicalement nouveau à l'espèce humaine...

Pour la première fois, son prodigieux dynamisme se heurte aux limites de la biosphère et met en danger son avenir. Vivre ce moment signifie que nous devons trouver collectivement les moyens d'orienter différemment cette énergie humaine et cette volonté de progrès. C'est un défi magnifique, mais redoutable. Or, une classe dirigeante prédatrice et cupide, gaspillant ses prébendes, mésusant du pouvoir, fait obstacle au changement de cap qui s'impose urgemment. Elle ne porte aucun projet, n'est animée d'aucun idéal, ne délivre aucune parole mobilisatrice. Après avoir triomphé du soviétisme, l'idéologie néolibérale ne sait plus que s'autocélébrer. Presque toutes les sphères de pouvoir et d'influence sont soumises à son pseudo-réalisme, qui prétend que toute alternative est impossible et que la seule voie imaginable est celle qui conduit à accroître toujours plus la richesse. Cette représentation du monde n'est pas seulement sinistre, elle est aveugle. Elle méconnaît la puissance explosive de l'injustice, sous-estime la gravité de l'empoisonnement de la biosphère, promeut l'abaissement des libertés publiques. Elle est indifférente à la dégradation des conditions de vie de la majorité des hommes et des femmes, consent à voir dilapider les chances de survie des générations futures.

Un site fiable et très intéressant que je surveille depuis plusieurs années :

---> https://www.worldometers.info/fr/

Quel bon texte. En plein dans le mille.

:like:

:chinois:

Avatar

L'impact de l'humain sur la planète en chiffres

par Dédé ⌂ @, mercredi 09 octobre 2019, 23:16 (il y a 10 jours) @ Sol_X_X_Invictus

Nous sommes à un moment de l'histoire qui pose un défi radicalement nouveau à l'espèce humaine...

Pour la première fois, son prodigieux dynamisme se heurte aux limites de la biosphère et met en danger son avenir. Vivre ce moment signifie que nous devons trouver collectivement les moyens d'orienter différemment cette énergie humaine et cette volonté de progrès. C'est un défi magnifique, mais redoutable. Or, une classe dirigeante prédatrice et cupide, gaspillant ses prébendes, mésusant du pouvoir, fait obstacle au changement de cap qui s'impose urgemment. Elle ne porte aucun projet, n'est animée d'aucun idéal, ne délivre aucune parole mobilisatrice. Après avoir triomphé du soviétisme, l'idéologie néolibérale ne sait plus que s'autocélébrer. Presque toutes les sphères de pouvoir et d'influence sont soumises à son pseudo-réalisme, qui prétend que toute alternative est impossible et que la seule voie imaginable est celle qui conduit à accroître toujours plus la richesse. Cette représentation du monde n'est pas seulement sinistre, elle est aveugle. Elle méconnaît la puissance explosive de l'injustice, sous-estime la gravité de l'empoisonnement de la biosphère, promeut l'abaissement des libertés publiques. Elle est indifférente à la dégradation des conditions de vie de la majorité des hommes et des femmes, consent à voir dilapider les chances de survie des générations futures.

Un site fiable et très intéressant que je surveille depuis plusieurs années :

---> https://www.worldometers.info/fr/

______________

À voir la masse comment elle réagit comparativement à la minorité qui comprenne les enjeux, il est bien évident que le capitalisme sauvage aura toujours un avantage, même en finançant la minorité !

Il semble avoir un changement qui se produit malgré tout et ça ne sera pas facile de faire tomber ce qui retient l'humain dans l'esclavage socio-emploi, la Ruche des Taons qui ingurgitent !

Toutefois, nous pouvons intervenir directement avec les gouvernements, en créant une association des citoyennes et citoyens, avec chartes à l'appui, afin d'obtenir la clef du coffre et sanctionner tout dérapage budgétaire, et obtenir le pouvoir de poursuivre les doigts croches. Faut croire que la vérification générale du Québec a les mains liées.

Un exemple concret, serait que l'on pourrait interdire les soupers-rencontres pour les affaires ministérielles en obligeant à le faire dans les locaux ministériels pour éviter les frais de transport et les frais de repas dans les 5 étoiles. Nous n'allons pas souper dans les restos chics et chers aussi souvent qu'eux. De plus, vu que le carnivorisme fait polluer l'atmosphère pour entretenir les animaux d'abattage, ça diminuerait les effets du changement climatique et par surcroît, les élus.es auraient une meilleure mine ! :D

Clousse, ils reçoivent une paie annuel pour 10 personnes qui ont le salaire minimum !

Même que, il serait temps de faire pression aux gouvernements pour qu'ils instaurent un salaire du citoyen.citoyenne. En coupant leurs dépenses, ils auraient enfin un peuple souriant ! :D

Bon ok, Falardeau sors de mon corps ! :mdr:

Dédé

--
[image]

Cliquer sur le logo pour vous rendre au site

L'impact de l'humain sur la planète en chiffres

par Sol_X_X_Invictus @, mercredi 09 octobre 2019, 23:35 (il y a 10 jours) @ Dédé

Nous sommes à un moment de l'histoire qui pose un défi radicalement nouveau à l'espèce humaine...

Pour la première fois, son prodigieux dynamisme se heurte aux limites de la biosphère et met en danger son avenir. Vivre ce moment signifie que nous devons trouver collectivement les moyens d'orienter différemment cette énergie humaine et cette volonté de progrès. C'est un défi magnifique, mais redoutable. Or, une classe dirigeante prédatrice et cupide, gaspillant ses prébendes, mésusant du pouvoir, fait obstacle au changement de cap qui s'impose urgemment. Elle ne porte aucun projet, n'est animée d'aucun idéal, ne délivre aucune parole mobilisatrice. Après avoir triomphé du soviétisme, l'idéologie néolibérale ne sait plus que s'autocélébrer. Presque toutes les sphères de pouvoir et d'influence sont soumises à son pseudo-réalisme, qui prétend que toute alternative est impossible et que la seule voie imaginable est celle qui conduit à accroître toujours plus la richesse. Cette représentation du monde n'est pas seulement sinistre, elle est aveugle. Elle méconnaît la puissance explosive de l'injustice, sous-estime la gravité de l'empoisonnement de la biosphère, promeut l'abaissement des libertés publiques. Elle est indifférente à la dégradation des conditions de vie de la majorité des hommes et des femmes, consent à voir dilapider les chances de survie des générations futures.

Un site fiable et très intéressant que je surveille depuis plusieurs années :

---> https://www.worldometers.info/fr/

______________

À voir la masse comment elle réagit comparativement à la minorité qui comprenne les enjeux, il est bien évident que le capitalisme sauvage aura toujours un avantage, même en finançant la minorité !

Il semble avoir un changement qui se produit malgré tout et ça ne sera pas facile de faire tomber ce qui retient l'humain dans l'esclavage socio-emploi, la Ruche des Taons qui ingurgitent !

Toutefois, nous pouvons intervenir directement avec les gouvernements, en créant une association des citoyennes et citoyens, avec chartes à l'appui, afin d'obtenir la clef du coffre et sanctionner tout dérapage budgétaire, et obtenir le pouvoir de poursuivre les doigts croches. Faut croire que la vérification générale du Québec a les mains liées.

Un exemple concret, serait que l'on pourrait interdire les soupers-rencontres pour les affaires ministérielles en obligeant à le faire dans les locaux ministériels pour éviter les frais de transport et les frais de repas dans les 5 étoiles. Nous n'allons pas souper dans les restos chics et chers aussi souvent qu'eux. De plus, vu que le carnivorisme fait polluer l'atmosphère pour entretenir les animaux d'abattage, ça diminuerait les effets du changement climatique et par surcroît, les élus.es auraient une meilleure mine ! :D

Clousse, ils reçoivent une paie annuel pour 10 personnes qui ont le salaire minimum !

Même que, il serait temps de faire pression aux gouvernements pour qu'ils instaurent un salaire du citoyen.citoyenne. En coupant leurs dépenses, ils auraient enfin un peuple souriant ! :D

Bon ok, Falardeau sors de mon corps ! :mdr:

Dédé

J'adore et tu me donnes plein d'idées pour faire des futures interventions sur ton forum :-P :-D ;-)

Avatar

L'impact de l'humain sur la planète en chiffres

par Dédé ⌂ @, mercredi 09 octobre 2019, 23:49 (il y a 10 jours) @ Sol_X_X_Invictus

Tant mieux ! :D

--
[image]

Cliquer sur le logo pour vous rendre au site

L'impact de l'humain sur la planète en chiffres

par Blake, jeudi 10 octobre 2019, 00:15 (il y a 10 jours) @ Dédé

Nous sommes à un moment de l'histoire qui pose un défi radicalement nouveau à l'espèce humaine...

Pour la première fois, son prodigieux dynamisme se heurte aux limites de la biosphère et met en danger son avenir. Vivre ce moment signifie que nous devons trouver collectivement les moyens d'orienter différemment cette énergie humaine et cette volonté de progrès. C'est un défi magnifique, mais redoutable. Or, une classe dirigeante prédatrice et cupide, gaspillant ses prébendes, mésusant du pouvoir, fait obstacle au changement de cap qui s'impose urgemment. Elle ne porte aucun projet, n'est animée d'aucun idéal, ne délivre aucune parole mobilisatrice. Après avoir triomphé du soviétisme, l'idéologie néolibérale ne sait plus que s'autocélébrer. Presque toutes les sphères de pouvoir et d'influence sont soumises à son pseudo-réalisme, qui prétend que toute alternative est impossible et que la seule voie imaginable est celle qui conduit à accroître toujours plus la richesse. Cette représentation du monde n'est pas seulement sinistre, elle est aveugle. Elle méconnaît la puissance explosive de l'injustice, sous-estime la gravité de l'empoisonnement de la biosphère, promeut l'abaissement des libertés publiques. Elle est indifférente à la dégradation des conditions de vie de la majorité des hommes et des femmes, consent à voir dilapider les chances de survie des générations futures.

Un site fiable et très intéressant que je surveille depuis plusieurs années :

---> https://www.worldometers.info/fr/

______________

À voir la masse comment elle réagit comparativement à la minorité qui comprenne les enjeux, il est bien évident que le capitalisme sauvage aura toujours un avantage, même en finançant la minorité !

Il semble avoir un changement qui se produit malgré tout et ça ne sera pas facile de faire tomber ce qui retient l'humain dans l'esclavage socio-emploi, la Ruche des Taons qui ingurgitent !

Toutefois, nous pouvons intervenir directement avec les gouvernements, en créant une association des citoyennes et citoyens, avec chartes à l'appui, afin d'obtenir la clef du coffre et sanctionner tout dérapage budgétaire, et obtenir le pouvoir de poursuivre les doigts croches. Faut croire que la vérification générale du Québec a les mains liées.

Un exemple concret, serait que l'on pourrait interdire les soupers-rencontres pour les affaires ministérielles en obligeant à le faire dans les locaux ministériels pour éviter les frais de transport et les frais de repas dans les 5 étoiles. Nous n'allons pas souper dans les restos chics et chers aussi souvent qu'eux. De plus, vu que le carnivorisme fait polluer l'atmosphère pour entretenir les animaux d'abattage, ça diminuerait les effets du changement climatique et par surcroît, les élus.es auraient une meilleure mine ! :D

Clousse, ils reçoivent une paie annuel pour 10 personnes qui ont le salaire minimum !

Même que, il serait temps de faire pression aux gouvernements pour qu'ils instaurent un salaire du citoyen.citoyenne. En coupant leurs dépenses, ils auraient enfin un peuple souriant ! :D

Bon ok, Falardeau sors de mon corps ! :mdr:

Dédé

Juste à faire payer ceux qui devraient payer et le tour serait joué. C'est-à-dire les riches et les corporations privées qui cachent leur argent dans les paradis fiscaux et qui se paient des abris fiscaux. Juste au Canada, c'est 400 milliards de perdus par année.

Avatar

L'impact de l'humain sur la planète en chiffres

par Dédé ⌂ @, jeudi 10 octobre 2019, 00:52 (il y a 10 jours) @ Blake

Nous sommes à un moment de l'histoire qui pose un défi radicalement nouveau à l'espèce humaine...

Pour la première fois, son prodigieux dynamisme se heurte aux limites de la biosphère et met en danger son avenir. Vivre ce moment signifie que nous devons trouver collectivement les moyens d'orienter différemment cette énergie humaine et cette volonté de progrès. C'est un défi magnifique, mais redoutable. Or, une classe dirigeante prédatrice et cupide, gaspillant ses prébendes, mésusant du pouvoir, fait obstacle au changement de cap qui s'impose urgemment. Elle ne porte aucun projet, n'est animée d'aucun idéal, ne délivre aucune parole mobilisatrice. Après avoir triomphé du soviétisme, l'idéologie néolibérale ne sait plus que s'autocélébrer. Presque toutes les sphères de pouvoir et d'influence sont soumises à son pseudo-réalisme, qui prétend que toute alternative est impossible et que la seule voie imaginable est celle qui conduit à accroître toujours plus la richesse. Cette représentation du monde n'est pas seulement sinistre, elle est aveugle. Elle méconnaît la puissance explosive de l'injustice, sous-estime la gravité de l'empoisonnement de la biosphère, promeut l'abaissement des libertés publiques. Elle est indifférente à la dégradation des conditions de vie de la majorité des hommes et des femmes, consent à voir dilapider les chances de survie des générations futures.

Un site fiable et très intéressant que je surveille depuis plusieurs années :

---> https://www.worldometers.info/fr/

______________

À voir la masse comment elle réagit comparativement à la minorité qui comprenne les enjeux, il est bien évident que le capitalisme sauvage aura toujours un avantage, même en finançant la minorité !

Il semble avoir un changement qui se produit malgré tout et ça ne sera pas facile de faire tomber ce qui retient l'humain dans l'esclavage socio-emploi, la Ruche des Taons qui ingurgitent !

Toutefois, nous pouvons intervenir directement avec les gouvernements, en créant une association des citoyennes et citoyens, avec chartes à l'appui, afin d'obtenir la clef du coffre et sanctionner tout dérapage budgétaire, et obtenir le pouvoir de poursuivre les doigts croches. Faut croire que la vérification générale du Québec a les mains liées.

Un exemple concret, serait que l'on pourrait interdire les soupers-rencontres pour les affaires ministérielles en obligeant à le faire dans les locaux ministériels pour éviter les frais de transport et les frais de repas dans les 5 étoiles. Nous n'allons pas souper dans les restos chics et chers aussi souvent qu'eux. De plus, vu que le carnivorisme fait polluer l'atmosphère pour entretenir les animaux d'abattage, ça diminuerait les effets du changement climatique et par surcroît, les élus.es auraient une meilleure mine ! :D

Clousse, ils reçoivent une paie annuel pour 10 personnes qui ont le salaire minimum !

Même que, il serait temps de faire pression aux gouvernements pour qu'ils instaurent un salaire du citoyen.citoyenne. En coupant leurs dépenses, ils auraient enfin un peuple souriant ! :D

Bon ok, Falardeau sors de mon corps ! :mdr:

Dédé


Juste à faire payer ceux qui devraient payer et le tour serait joué. C'est-à-dire les riches et les corporations privées qui cachent leur argent dans les paradis fiscaux et qui se paient des abris fiscaux. Juste au Canada, c'est 400 milliards de perdus par année.

____________

400 milliards, la dette rapetisserait en ta !

--
[image]

Cliquer sur le logo pour vous rendre au site

L'impact de l'humain sur la planète en chiffres

par Blake, jeudi 10 octobre 2019, 00:54 (il y a 10 jours) @ Dédé

Nous sommes à un moment de l'histoire qui pose un défi radicalement nouveau à l'espèce humaine...

Pour la première fois, son prodigieux dynamisme se heurte aux limites de la biosphère et met en danger son avenir. Vivre ce moment signifie que nous devons trouver collectivement les moyens d'orienter différemment cette énergie humaine et cette volonté de progrès. C'est un défi magnifique, mais redoutable. Or, une classe dirigeante prédatrice et cupide, gaspillant ses prébendes, mésusant du pouvoir, fait obstacle au changement de cap qui s'impose urgemment. Elle ne porte aucun projet, n'est animée d'aucun idéal, ne délivre aucune parole mobilisatrice. Après avoir triomphé du soviétisme, l'idéologie néolibérale ne sait plus que s'autocélébrer. Presque toutes les sphères de pouvoir et d'influence sont soumises à son pseudo-réalisme, qui prétend que toute alternative est impossible et que la seule voie imaginable est celle qui conduit à accroître toujours plus la richesse. Cette représentation du monde n'est pas seulement sinistre, elle est aveugle. Elle méconnaît la puissance explosive de l'injustice, sous-estime la gravité de l'empoisonnement de la biosphère, promeut l'abaissement des libertés publiques. Elle est indifférente à la dégradation des conditions de vie de la majorité des hommes et des femmes, consent à voir dilapider les chances de survie des générations futures.

Un site fiable et très intéressant que je surveille depuis plusieurs années :

---> https://www.worldometers.info/fr/

______________

À voir la masse comment elle réagit comparativement à la minorité qui comprenne les enjeux, il est bien évident que le capitalisme sauvage aura toujours un avantage, même en finançant la minorité !

Il semble avoir un changement qui se produit malgré tout et ça ne sera pas facile de faire tomber ce qui retient l'humain dans l'esclavage socio-emploi, la Ruche des Taons qui ingurgitent !

Toutefois, nous pouvons intervenir directement avec les gouvernements, en créant une association des citoyennes et citoyens, avec chartes à l'appui, afin d'obtenir la clef du coffre et sanctionner tout dérapage budgétaire, et obtenir le pouvoir de poursuivre les doigts croches. Faut croire que la vérification générale du Québec a les mains liées.

Un exemple concret, serait que l'on pourrait interdire les soupers-rencontres pour les affaires ministérielles en obligeant à le faire dans les locaux ministériels pour éviter les frais de transport et les frais de repas dans les 5 étoiles. Nous n'allons pas souper dans les restos chics et chers aussi souvent qu'eux. De plus, vu que le carnivorisme fait polluer l'atmosphère pour entretenir les animaux d'abattage, ça diminuerait les effets du changement climatique et par surcroît, les élus.es auraient une meilleure mine ! :D

Clousse, ils reçoivent une paie annuel pour 10 personnes qui ont le salaire minimum !

Même que, il serait temps de faire pression aux gouvernements pour qu'ils instaurent un salaire du citoyen.citoyenne. En coupant leurs dépenses, ils auraient enfin un peuple souriant ! :D

Bon ok, Falardeau sors de mon corps ! :mdr:

Dédé


Juste à faire payer ceux qui devraient payer et le tour serait joué. C'est-à-dire les riches et les corporations privées qui cachent leur argent dans les paradis fiscaux et qui se paient des abris fiscaux. Juste au Canada, c'est 400 milliards de perdus par année.

____________

400 milliards, la dette rapetisserait en ta !

Mets-en.

Fil RSS du sujet
powered by my little forum