Avatar

Les rêves, l'inconscient conscient ? (Paranormal)

par Dédé ⌂ @, lundi 13 janvier 2020, 03:01 (il y a 215 jours)
édité par Dédé, mardi 14 janvier 2020, 23:05

[image]

Styx - Snowblind
____________________

Si en principe le rêve est une fonction cérébrale, un résultat de toutes les données enregistrées par notre subconscient, comment se fait-il que lorsqu'une personne rêve qu'elle vole et qu'en réalité, elle n'a jamais pris aucun appareil volant ? D'où provient ce fait de prendre l'essor et voler comme l'oiseau, se retrouver en lévitation, ou prendre l'avion ? Serait-ce un élément non négligeable pour nourrir la croyance de la réincarnation ?

C'est comme le fait de se retrouver devant pleins de gens sur un plancher d'un show, et jouer de la guitare électrique et que dans la vraie vie, je n'ai jamais joué de cet instrument. Serait-ce que mon subconscient a enregistré ce qui me rendrait heureux à jouer de cet instrument ? Fort possible puisque le subconscient enregistre tout durant l'activité journalière. Mais delà à faire un show ? Hiiiiii, je ne suis pas un gars des planches ! :D

Il m'est déjà arrivé de rêvé de me retrouver devant un lion et de le flatter comme un petit minou. Il te ronronnait ça mes chers et je me souviens bien de l'émotion, j'étais tout calme et j'aimais le flatter. Dois-je vous écrire que je n'ai jamais vu un lion de proche, de très proche ? :D

Comment se fait-il que dans un rêve, cette situation puisse arriver ? Hormis la symbolisation de cet archétype, il n'y a pas grand chose à comprendre et même à chercher de comprendre. Toutefois, ça existe des gens qui flattent des lions comme pour des minous. Serait-ce que parmi la mémoire matricielle, un autre moi aurait été un dresseur de lions ? Aurais-je cette partie mémorielle bien incrustée dans mon subconscient ou bien, s'agirait-il d'une empreinte mnémonique de mon Esprit en pré-conscience ?

Comme la plupart des lecteurs qui viennent lire ici, surtout dans cette catégorie du paranormal, il m'est arrivé 2 évènements majeurs durant mon oxygénation cérébrale, lorsque j'avais 8 ans en 1967 et lorsque j'avais 20 ans en 1979. Fouiller sur mon site web, j'ai écrit un manuscrit sur ces deux phénomènes, et c'est là sur ma page web. Ces 2 évènements, se sont produits entre minuit et 4h00 am. À 8 ans je dormais et à 20 ans, je conduisais après avoir reconduit un couple proche de Ste-Anne-des Plaines après un party de plein air, genre beach party, et c'était l'une des rares pauses que j'avais pour mon métier du moment, un technicien-ambulancier. À cette époque, je cumulais 2 fonctions, T.A. et à la répartition. Donc j'étais passablement fatigué. Néanmoins, je peux affirmer ce que j'ai vu est véridique. C'est en touchant un panneau et me retrouver 2 heures plus tard, allonger sur une rail de chemin de fer à près de 2 kilomètres de mon auto que j'avais garé sur le bord du chemin. C'est ce bout qui me manque, 2 heures écoulées entre toucher le panneau et de ne plus me souvenir ce qui s'est produit par la suite. La reconstitution de ce temps écoulé, s'est produit durant le sommeil sur 20 ans de suite par le même rêve récurrent, 20 ans à rêver le même schéma dans l'astronef, en enchaînement de suite en suite.

Or si ces évènements ne sont que des rêves, comment se fait-il que je puisse avoir cette empreinte mnémonique lors de mon oxygénation cérébrale ? Comment de tels évènements peuvent se retrouver dans mon subconscient ? Serais-je un enfant des étoiles ( métaphore d'une entité extraterrestre ) ?

Juste le fait et ce entre novembre 2002 et novembre 2018, de flotter dans le cosmos, me place dans l'incompréhension parce que je ne suis pas un astronaute. Vous ne pouvez pas imaginer le heurt que ça fait sur mon corps lorsque je me réveille tout en sueur en ayant rêvé de se retrouver dans le cosmos, c'est comme se retrouver le dos accolé au plafond et de voir son corps bien endormi sur son lit. Ces premiers rêves ont été difficiles jusqu'au temps où j'ai accepté de le vivre et de comprendre que tous ces rêves étaient dus à la douleur chronique. En fait, après avoir accepté, tous ces rêves étaient un échappatoire de cette douleur infernale, causés par une carence d'hormones cérébrales.

Quelques «pinules» et tout s'est replacé ! :D

Alors, le rêve serait-il une inconscience consciente ?

Dédé

--
[image]

Cliquer sur le logo pour vous rendre au site

Les rêves, l'inconscient conscient ?

par Vulcain, lundi 13 janvier 2020, 11:44 (il y a 215 jours) @ Dédé
édité par Dédé, lundi 13 janvier 2020, 19:14

[image]

Styx - Snowblind
____________________

Si en principe le rêve est une fonction cérébrale, un résultat de toutes les données enregistrées par notre subconscient, comment se fait-il que lorsqu'une personne rêve qu'elle vole et qu'en réalité, elle n'a jamais pris aucun appareil volant ? D'où provient ce fait de prendre l'essor et voler comme l'oiseau, se retrouver en lévitation, ou prendre l'avion ? Serait-ce un élément non négligeable pour nourrir la croyance de la réincarnation ?

Simple : les scientifiques mélangent souvent les causes et les effets dans de nombreuses situations concernant les êtres humains, dont les rêves. Ils pensent que tout vient de la matière et ne croient habituellement pas à un Esprit dont la matière ne serait que la surface ou une émanation.

Dans la vision matérialiste (qu'elle soit commune ou scientifique), les rêves, les pensées et les émotions naissent dans le cerveau ou dans les glandes endocrines, selon le cas.

Dans la vision ésotérique ou spirituelle, tout part de l'Esprit en passant notamment par le monde subtil des rêves, des pensées et des émotions avant de tomber dans le plan physique concret, même s'il peut y avoir des effets en retour depuis le physique vers le plus subtil (par exemple, l'injection d'hormones peut altérer les réactions émotionnelles et la prise de drogue peut altérer les images mentales).

Il y a tellement de choses que je fais dans les rêves et suis incapable de faire dans la réalité physique que ça me paraît très difficilement compatible avec l'hypothèse que nos rêves proviennent des données vécues enregistrées dans le subconscient ou l'inconscient. Même si on ajoute l'imaginaire, j'ai rêvé maintes fois de réaliser des choses que je n'ai même pas imaginé faire ou pouvoir faire.

Avatar

Les rêves, l'inconscient conscient ?

par Dédé ⌂ @, lundi 13 janvier 2020, 23:11 (il y a 214 jours) @ Vulcain

[image]

Si en principe le rêve est une fonction cérébrale, un résultat de toutes les données enregistrées par notre subconscient, comment se fait-il que lorsqu'une personne rêve qu'elle vole et qu'en réalité, elle n'a jamais pris aucun appareil volant ? D'où provient ce fait de prendre l'essor et voler comme l'oiseau, se retrouver en lévitation, ou prendre l'avion ? Serait-ce un élément non négligeable pour nourrir la croyance de la réincarnation ?


Simple : les scientifiques mélangent souvent les causes et les effets dans de nombreuses situations concernant les êtres humains, dont les rêves. Ils pensent que tout vient de la matière et ne croient habituellement pas à un Esprit dont la matière ne serait que la surface ou une émanation.

______

C'est mêlant ! :D

S'il y a un après-vie, même si rien de vraiment tangible comme preuve indiscutable, il y a certainement l'avant-vie, la pré-conscience de l'Esprit. C'est un point de vue par principe de la croyance, bien sûr. Parlant de matière, elle doit son existence par le néant, non ? Si l'Esprit est en principe une émanation ou une surface, cette matière provient d'où, du néant ?

Si nous partons du principe que les rêves soient une émanation cérébrale durant son oxygénation, ce qu'ils contiennent demeure une surface de mémoire, puisque majoritairement, il y a que des brides qu'une personne retient de ses rêves. Subtil certes, il en demeure pas moins qu'il y a des réactions typiques de ce que l'on vit quotidiennement, hormis les choses que nous ne faisons pas quotidiennement ou même n'avoir jamais fait de notre vie.
________

Dans la vision matérialiste (qu'elle soit commune ou scientifique), les rêves, les pensées et les émotions naissent dans le cerveau ou dans les glandes endocrines, selon le cas.

________

Je ne peux pas être complètement en désaccord, puisqu'il faut un propulseur pour produire une pulsion.
________

Dans la vision ésotérique ou spirituelle, tout part de l'Esprit en passant notamment par le monde subtil des rêves, des pensées et des émotions avant de tomber dans le plan physique concret, même s'il peut y avoir des effets en retour depuis le physique vers le plus subtil (par exemple, l'injection d'hormones peut altérer les réactions émotionnelles et la prise de drogue peut altérer les images mentales).

________

Le monde subtil, est-ce le néant ? :D

Est-ce ça qui a changé des écouteurs rouges en gris ? :mdr:

Blagues à part, cette vision me semble plutôt psychédélique et en principe de croyance, voire même idéologique.
_________

Il y a tellement de choses que je fais dans les rêves et suis incapable de faire dans la réalité physique que ça me paraît très difficilement compatible avec l'hypothèse que nos rêves proviennent des données vécues enregistrées dans le subconscient ou l'inconscient. Même si on ajoute l'imaginaire, j'ai rêvé maintes fois de réaliser des choses que je n'ai même pas imaginé faire ou pouvoir faire.

_________

Personnellement, je ne peux pas rejeter cette hypothèse de mémoires lors de l'oxygénation du cerveau. Il y a trop d'éléments pour empêcher la thèse d'une matrice mnémonique terrestre, considérant l'entrée de l'Esprit dans le corps ( incarnation ). Les rêves étant un fait tout à fait humain, il y a certainement des phénomènes se rattachant à des mémoires de vie antérieure. Encore là, c'est dans le domaine de la croyance.

--
[image]

Cliquer sur le logo pour vous rendre au site

Les rêves, l'inconscient conscient ?

par Vulcain, mardi 14 janvier 2020, 09:34 (il y a 214 jours) @ Dédé

Simple : les scientifiques mélangent souvent les causes et les effets dans de nombreuses situations concernant les êtres humains, dont les rêves. Ils pensent que tout vient de la matière et ne croient habituellement pas à un Esprit dont la matière ne serait que la surface ou une émanation.

______

C'est mêlant ! :D

S'il y a un après-vie, même si rien de vraiment tangible comme preuve indiscutable, il y a certainement l'avant-vie, la pré-conscience de l'Esprit. C'est un point de vue par principe de la croyance, bien sûr. Parlant de matière, elle doit son existence par le néant, non ? Si l'Esprit est en principe une émanation ou une surface, cette matière provient d'où, du néant ?

Dans la perspective que j'expose dans l'article Réflexion sur la vie, la matière et la conscience, c'est la matière qui est l'émanation ou la surface de l'Esprit. L'Esprit est comme la notion de Force dans Star Wars. Il est partout et imprègne toute la matière, jusqu'aux niveaux atomiques et subatomiques. D'ailleurs et de ce fait, il est inutile d'ajouter une notion de midi-chloriens qui seraient indispensables pour bénéficier de cette Force, ou de cet Esprit, puisque celle-ci et ce dernier sont déjà partout et disponibles à tous les niveaux, donc également disponibles pour tous les êtres humains. La seule différence entre les Jedi et les autres est que les premiers sont conscients de la présence universelle de la Force (ou de l'Esprit) et donc de la Vie qui en provient directement. Et donc, ils peuvent en bénéficier plus efficacement.

Si nous partons du principe que les rêves soient une émanation cérébrale durant son oxygénation, ce qu'ils contiennent demeure une surface de mémoire, puisque majoritairement, il y a que des brides qu'une personne retient de ses rêves. Subtil certes, il en demeure pas moins qu'il y a des réactions typiques de ce que l'on vit quotidiennement, hormis les choses que nous ne faisons pas quotidiennement ou même n'avoir jamais fait de notre vie.

Les rêves relèvent probablement de la même chose que les expériences de mort imminente qui ont pourtant lieu alors que l'activité cérébrale est nulle et que le coeur est arrêté. La mort clinique a été constatée dans de nombreux cas et pourtant les personnes qui vivaient cela étaient capables ensuite de raconter en détail ce qu'il s'était passé au même moment dans la salle d'opération ou même dans celle d'à côté lorsqu'elles se voyaient sortir de leur corps et se déplacer en flottant.

Autrement dit, je pense beaucoup plus probable que les rêves soient reliés directement à la conscience plutôt qu'à la matière cérébrale, car la conscience semble subsister, et donc exister, même en cas de mort clinique. Et les expériences de sortie du corps consciente ou de rêves de lévitation sont aussi intenses, voire plus, que la vie normale en état dit "réveillé".

________

Dans la vision matérialiste (qu'elle soit commune ou scientifique), les rêves, les pensées et les émotions naissent dans le cerveau ou dans les glandes endocrines, selon le cas.

________

Je ne peux pas être complètement en désaccord, puisqu'il faut un propulseur pour produire une pulsion.

Dans la perspective que je présente, le propulseur est l'Esprit. C'est lui qui est responsable, via la conscience qui provient de l'interaction entre lui-même en tant que volume et lui-même en tant que surface (la matière), des différentes formes présentes dans l'univers : celle des galaxies, celle des planètes, celle des étoiles, celle des êtres humains, celle des animaux, celle des plantes, etc.

________

Dans la vision ésotérique ou spirituelle, tout part de l'Esprit en passant notamment par le monde subtil des rêves, des pensées et des émotions avant de tomber dans le plan physique concret, même s'il peut y avoir des effets en retour depuis le physique vers le plus subtil (par exemple, l'injection d'hormones peut altérer les réactions émotionnelles et la prise de drogue peut altérer les images mentales).

________

Le monde subtil, est-ce le néant ? :D

D'un certain point de vue, on pourrait le dire. Et notamment j'ai déjà parlé de l'Esprit en tant que Un-Néant-Tout. Son équation mathématique est alors 0=1=infini.

En tant que Tout, l'Esprit est infini, à la fois dans le temps et dans l'espace. En tant que Néant ou Zéro, même s'il occupe tout l'Espace, ce dernier reste infiniment vide. Malgré la lumière d'une presque infinité de galaxies chacune peuplée en moyenne de milliards ou de centaines de milliards d'étoiles, l'univers reste obscur, car rien de peut parvenir à remplir ce qui est infiniment vide. C'est comme essayer de remplir un tonneau sans fond.

Par ailleurs, comme la matière est un aspect de l'Esprit (sa surface), même si on la perçoit souvent comme son opposé, elle doit aussi comporter le zéro et l'infini. Et ce serait aussi le cas. Elle est dispersée dans l'infinité de l'espace et infiniment morcelée, à tel point que son volume total serait en fait nul. Les amas de galaxies sont composés de galaxies plus petites qu'eux. Les galaxies sont composées de milliards d'étoiles et de planètes. Les étoiles et les planètes sont composées de molécules et d'atomes. Les atomes sont composés de protons, neutrons et électrons encore plus petits. Et les protons et neutrons sont composés de quarks encore plus petits. Etc. probablement jusqu'à l'infime.

La physique quantique a découvert les fluctuations quantiques du vide qui semblent montrer que même celui-ci contient pourtant de l'énergie. Elle parle alors d'énergie du vide ou du point zéro. Cela vient de l'Esprit qui est partout dans un Espace finalement infiniment vide, malgré la lumière d'une quasi-infinité d'étoiles et malgré toute la matière (car le volume de celle-ci se ramène à zéro).

Zéro = Un = Infini.


Est-ce ça qui a changé des écouteurs rouges en gris ? :mdr:

Blagues à part, cette vision me semble plutôt psychédélique et en principe de croyance, voire même idéologique.

Guère plus que l'idéologie ou la croyance que tout part de la matière ou qu'il n'existe que cela.

_________

Il y a tellement de choses que je fais dans les rêves et suis incapable de faire dans la réalité physique que ça me paraît très difficilement compatible avec l'hypothèse que nos rêves proviennent des données vécues enregistrées dans le subconscient ou l'inconscient. Même si on ajoute l'imaginaire, j'ai rêvé maintes fois de réaliser des choses que je n'ai même pas imaginé faire ou pouvoir faire.

_________

Personnellement, je ne peux pas rejeter cette hypothèse de mémoires lors de l'oxygénation du cerveau. Il y a trop d'éléments pour empêcher la thèse d'une matrice mnémonique terrestre, considérant l'entrée de l'Esprit dans le corps ( incarnation ). Les rêves étant un fait tout à fait humain, il y a certainement des phénomènes se rattachant à des mémoires de vie antérieure. Encore là, c'est dans le domaine de la croyance.

J'ai eu personnellement plusieurs souvenirs se rapportant à des vies antérieures et dans un cas, l'identité du personnage a été trouvée indépendamment (par un ami qui ignorait ce souvenir). Par contre, je ne peux pas dire quelle est l'origine exacte d'un tel souvenir. S'agit-il d'une mémoire liée à l'Humanité et à, par exemple, son inconscient collectif ? S'agit-il d'une mémoire liée à celle de la planète si celle-ci est une entité consciente (car elle vit des milliards d'années et pourrait alors enregistrer tous les événements humains) ? S'agit-il d'une mémoire liée à la conscience ou à l'âme qui pourrait avoir une dimension individuelle ? Je n'en sais rien.

Avatar

Les rêves, l'inconscient conscient ?

par Dédé ⌂ @, mercredi 15 janvier 2020, 00:24 (il y a 213 jours) @ Vulcain

Dans la perspective que j'expose dans l'article Réflexion sur la vie, la matière et la conscience, c'est la matière qui est l'émanation ou la surface de l'Esprit. L'Esprit est comme la notion de Force dans Star Wars. Il est partout et imprègne toute la matière, jusqu'aux niveaux atomiques et subatomiques. D'ailleurs et de ce fait, il est inutile d'ajouter une notion de midi-chloriens qui seraient indispensables pour bénéficier de cette Force, ou de cet Esprit, puisque celle-ci et ce dernier sont déjà partout et disponibles à tous les niveaux, donc également disponibles pour tous les êtres humains. La seule différence entre les Jedi et les autres est que les premiers sont conscients de la présence universelle de la Force (ou de l'Esprit) et donc de la Vie qui en provient directement. Et donc, ils peuvent en bénéficier plus efficacement.

_________

Donc, l'Esprit est tout ce que la matière est. Un espace rempli de la matière par l'Esprit. J'imagine que l'Esprit est la fonction de ce qui nous rend humain. Me trompe-je ?
_________

Si nous partons du principe que les rêves soient une émanation cérébrale durant son oxygénation, ce qu'ils contiennent demeure une surface de mémoire, puisque majoritairement, il y a que des brides qu'une personne retient de ses rêves. Subtil certes, il en demeure pas moins qu'il y a des réactions typiques de ce que l'on vit quotidiennement, hormis les choses que nous ne faisons pas quotidiennement ou même n'avoir jamais fait de notre vie.


Les rêves relèvent probablement de la même chose que les expériences de mort imminente qui ont pourtant lieu alors que l'activité cérébrale est nulle et que le coeur est arrêté. La mort clinique a été constatée dans de nombreux cas et pourtant les personnes qui vivaient cela étaient capables ensuite de raconter en détail ce qu'il s'était passé au même moment dans la salle d'opération ou même dans celle d'à côté lorsqu'elles se voyaient sortir de leur corps et se déplacer en flottant.

________

J'ai vécu cette situation lorsqu'on m'a retourné en salle d'op lors de mon triple pontage coronarien en 2015. Mais je n'étais pas mort cliniquement.

Depuis la dernière neurochirurgie lombaire, je n'ai plus fait de flottaison dans le cosmos lors de mon oxygénation cérébrale, quelques jours avant la pleine lune. Il reste tout de même étonnant d'avoir ce genre d'expérience sur un gars le plus cartésien du monde. :D

Toutefois, j'ai un bémol concernant les expériences de mort imminente. Cela ne prouve pas l'après-vie mais démontre bien que la séparation de l'Esprit au corps, peut prendre beaucoup de temps avant cette dite séparation. D'ailleurs selon les conditions médicales, la crémation d'un corps peut se faire uniquement après 3 jours, justement pour contrer le heurt de la séparation de l'Esprit au corps.
__________

Autrement dit, je pense beaucoup plus probable que les rêves soient reliés directement à la conscience plutôt qu'à la matière cérébrale, car la conscience semble subsister, et donc exister, même en cas de mort clinique. Et les expériences de sortie du corps consciente ou de rêves de lévitation sont aussi intenses, voire plus, que la vie normale en état dit "réveillé".

_________

Je ne peux pas être en désaccord avec cette assertion. Néanmoins, je crois que la matière cérébrale, cette chimie fait par le cerveau, est la clé pour la conscience dans cet habitat.
_________

Dans la vision matérialiste (qu'elle soit commune ou scientifique), les rêves, les pensées et les émotions naissent dans le cerveau ou dans les glandes endocrines, selon le cas.

________

Je ne peux pas être complètement en désaccord, puisqu'il faut un propulseur pour produire une pulsion.


Dans la perspective que je présente, le propulseur est l'Esprit. C'est lui qui est responsable, via la conscience qui provient de l'interaction entre lui-même en tant que volume et lui-même en tant que surface (la matière), des différentes formes présentes dans l'univers : celle des galaxies, celle des planètes, celle des étoiles, celle des êtres humains, celle des animaux, celle des plantes, etc.

_________

C'est plus clair dans mon Esprit ! :D
_________

Dans la vision ésotérique ou spirituelle, tout part de l'Esprit en passant notamment par le monde subtil des rêves, des pensées et des émotions avant de tomber dans le plan physique concret, même s'il peut y avoir des effets en retour depuis le physique vers le plus subtil (par exemple, l'injection d'hormones peut altérer les réactions émotionnelles et la prise de drogue peut altérer les images mentales).

________

Le monde subtil, est-ce le néant ? :D


D'un certain point de vue, on pourrait le dire. Et notamment j'ai déjà parlé de l'Esprit en tant que Un-Néant-Tout. Son équation mathématique est alors 0=1=infini.

En tant que Tout, l'Esprit est infini, à la fois dans le temps et dans l'espace. En tant que Néant ou Zéro, même s'il occupe tout l'Espace, ce dernier reste infiniment vide. Malgré la lumière d'une presque infinité de galaxies chacune peuplée en moyenne de milliards ou de centaines de milliards d'étoiles, l'univers reste obscur, car rien de peut parvenir à remplir ce qui est infiniment vide. C'est comme essayer de remplir un tonneau sans fond.

Par ailleurs, comme la matière est un aspect de l'Esprit (sa surface), même si on la perçoit souvent comme son opposé, elle doit aussi comporter le zéro et l'infini. Et ce serait aussi le cas. Elle est dispersée dans l'infinité de l'espace et infiniment morcelée, à tel point que son volume total serait en fait nul. Les amas de galaxies sont composés de galaxies plus petites qu'eux. Les galaxies sont composées de milliards d'étoiles et de planètes. Les étoiles et les planètes sont composées de molécules et d'atomes. Les atomes sont composés de protons, neutrons et électrons encore plus petits. Et les protons et neutrons sont composés de quarks encore plus petits. Etc. probablement jusqu'à l'infime.

La physique quantique a découvert les fluctuations quantiques du vide qui semblent montrer que même celui-ci contient pourtant de l'énergie. Elle parle alors d'énergie du vide ou du point zéro. Cela vient de l'Esprit qui est partout dans un Espace finalement infiniment vide, malgré la lumière d'une quasi-infinité d'étoiles et malgré toute la matière (car le volume de celle-ci se ramène à zéro).

Zéro = Un = Infini.

__________

Ça prend vraiment un Esprit pour avoir créé tout ça ! :D

C'est là que je me sens vraiment petit considérant cette Immensité et c'est là aussi que je me trouve chanceux d'avoir vécu ces expériences oniriques en passant d'un Soleil à un autre pour voir toute cette étendue cosmogénique. À vrai dire, ça me prendrait des millions de vie pour visiter l'entièreté du cosmos.
_________

Il y a tellement de choses que je fais dans les rêves et suis incapable de faire dans la réalité physique que ça me paraît très difficilement compatible avec l'hypothèse que nos rêves proviennent des données vécues enregistrées dans le subconscient ou l'inconscient. Même si on ajoute l'imaginaire, j'ai rêvé maintes fois de réaliser des choses que je n'ai même pas imaginé faire ou pouvoir faire.

_________

Personnellement, je ne peux pas rejeter cette hypothèse de mémoires lors de l'oxygénation du cerveau. Il y a trop d'éléments pour empêcher la thèse d'une matrice mnémonique terrestre, considérant l'entrée de l'Esprit dans le corps ( incarnation ). Les rêves étant un fait tout à fait humain, il y a certainement des phénomènes se rattachant à des mémoires de vie antérieure. Encore là, c'est dans le domaine de la croyance.


J'ai eu personnellement plusieurs souvenirs se rapportant à des vies antérieures et dans un cas, l'identité du personnage a été trouvée indépendamment (par un ami qui ignorait ce souvenir). Par contre, je ne peux pas dire quelle est l'origine exacte d'un tel souvenir. S'agit-il d'une mémoire liée à l'Humanité et à, par exemple, son inconscient collectif ? S'agit-il d'une mémoire liée à celle de la planète si celle-ci est une entité consciente (car elle vit des milliards d'années et pourrait alors enregistrer tous les événements humains) ? S'agit-il d'une mémoire liée à la conscience ou à l'âme qui pourrait avoir une dimension individuelle ? Je n'en sais rien.

____________

Tu l'as écrit, la terre est une entité vivante puisque tout ce qui est vivant à sa surface, est son Fruit. Même les planètes en tant que telles, sont une entité vivante même s'il n'y a pas de vie à la surface. Ne sont-elles pas la surface de l'Esprit ?

J'aime bien avoir ce genre d'échange, ça me fait penser à l'époque que tout allait bien pour moi sur le forum Orandia, et que je pouvais échanger avec les membres qui argumentaient les sujets proposés. Je suis content d'avoir ce genre d'échange sur notre forum, ça donne le goût de poursuivre et d'apporter d'autres sujets tout aussi intéressant.

Pour terminer, le rêve le résultat d'une prise de conscience inachevée que l'on parvient pas à assimiler au quotidien. Par expérience oniromancique, les archétypes symboliques aident grandement à voir plus clair dans un cheminement personnel, si évidemment, la personne peut résoudre les schémas oniriques, car il y a plus que les archétypes à voir pour résoudre la symbolisation d'un rêve. Malgré tout, je persiste à croire que le rêve est du à une activité cérébrale et que tout son contenu, peut être en mesure ce que la mémoire matricielle peut donner comme information onirique, delà ma croyance que l'Esprit engendre ces dites mémoires. Ça serait insensé de me décorporer durant le sommeil pour aller en flottaison dans le cosmos si dans le quotidien, rien de cela se produit même avec la meilleure des imaginations.

Dédé

--
[image]

Cliquer sur le logo pour vous rendre au site

Les rêves, dossiers beaucoup d info

par mathilda, jeudi 16 janvier 2020, 15:56 (il y a 212 jours) @ Dédé

Avatar

Les rêves, dossiers beaucoup d info

par Dédé ⌂ @, jeudi 16 janvier 2020, 20:09 (il y a 211 jours) @ mathilda

https://www.futura-sciences.com/sante/dossiers/sommeil-rever-monde-fascinant-reves-1281...

_____________

Intéressant, je vais lire ceci plus tard à tête reposée et je reviendrai en discuter. :)

Merci pour le lien.

--
[image]

Cliquer sur le logo pour vous rendre au site

Fil RSS du sujet
powered by my little forum