Manifestations du 19 janvier : du monde à Paris (Forum)

par Jéromec, jeudi 19 janvier 2023, 11:03 (il y a 16 jours)

C'est tellement PRÉVISIBLE ce qui va se passer...

après la manif, le gouvernement va rajouter une couche de plus de sanctions contre les français....après des échauffourées avec force de l'ordre qui vont tapocher sur les manifestants...

https://www.linternaute.com/actualite/politique/2716651-manifestations-du-19-janvier-du...

Manifestations du 19 janvier : du monde à Paris, plus d'un million de manifestants en France ?
A Paris, le cortège des manifestants venus contester dans la rue la réforme des retraites est très dense. Les syndicats assurent que le million de personnes a été dépassé dans les manifestations ce 19 janvier 2023.

L'ESSENTIEL
Plus de 200 manifestations ont été organisées ce jeudi 19 janvier, par les syndicats de travailleurs, pour s'opposer dans la rue à la réforme des retraites.
Quels sont les chiffres ? Les syndicats ont déjà compté 140 000 personnes à Marseille (26 000 selon la police), 20 000 personnes à Nice, 30 000 à Toulouse (20 000 selon la police), 18 000 à Caen, 10 000 au Havre, 7 000 à Alès. "Le million de manifestants sera dépassé", a déclaré Philippe Martinez devant les médias, à Paris, en marge du cortège place de la République. "La mobilisation est au-delà de ce qu'on pensait", a abondé Laurent Berger, le leader de la CFDT.
A Paris, le cortège est parti de la place de la République vers Nation entre 14h00 et 14h20. Il pourrait y avoir près de 100 000 personnes selon des estimations de services de renseignement.
Selon le ministère de l'Education nationale, les grévistes étaient 42% dans le primaire et 34,6% dans le secondaire. Le Snes-FSU a donné ce matin un autre chiffre : 65% de grévistes dans le secondaire. Les syndicats de la SNCF ont indiqué que 46,3% des salariés du groupe étaient en grève ce jeudi.
Suivez en direct les manifestations du 19 janvier contre la réforme des retraites, les infos sur la grève et retrouvez la carte des mobilisations plus bas dans cet article.

EN DIRECT

16:55 - Bataille des chiffres : comment sont décomptés les manifestants ?
Comme lors de chaque mobilisation, la bataille des chiffres fait rage entre les forces de l'ordre et les organisateurs des mobilisations. Mais alors comment sont comptés les participants lors des rassemblements sociaux ?

Lire l'article
Décompte des manifestants : comment procèdent policiers et syndicats ?
16:31 - Paris : 20 interpellations à 16h, des débordements violents
Les forces de l'ordre interviennent actuellement « pour empêcher la dégradation de la Matmut » au 36 boulevard Beaumarchais, a indiqué la préfecture de police au Parisien. Il y aurait eu 20 interpellations à 16 heures. Le journaliste indépendant, de pseudo Adrien AdcaZz sur Twitter a publié des vidéos des débordements.


16:10 - Des premières tensions à Paris
Comme l'a rapporté Pierre Bouvier, journaliste au Monde dans le cortège parisien, les premières charges et bombes lacrymogènes ont été utilisées par les forces de l'ordre contre certains manifestants.


16:05 - Le Président appelle également à des rassemblements "sans débordements ni violences"
Le chef de l'État a rappelé qu'il était "bon et légitime que toutes les opinions puissent s'exprimer", mais a lancé aux organisateurs et manifestants que "cette expression légitime de désaccord" doive se faire "sans trop de désagréments pour nos compatriotes et sans débordements ni violences" a-t-il enchainé.


16:01 - Emmanuel Macron défend une réforme "juste" et "responsable"
En direct de Barcelone, le Président a défendu sa réforme des retraites. Pendant la conférence de presse il s'est exprimé et a estimé que "lors des élections, les choses ont été dites clairement ! La réforme a été démocratiquement présentée et validée". Emmanuel Macron a également déclaré que "si nous voulons être juste entre les générations et sauver notre système par répartition, nous devons faire cette réforme".


15:46 - Enormément de monde dans le cortège à Paris ce jeudi 19 janvier
Du monde, beaucoup de monde dans la manifestation parisienne organisée par les huit syndicats français. Les syndicats devraient annoncer un chiffre plus important que 100 à 150 000 personnes, chiffre qui revient depuis ce matin en coulisses. La place de la République est noire de monde, les manifestants n'avancent qu'avec grande difficulté. Un itinéraire bis a été créé pour rendre la circulation des manifestants plus fluide. A noter par ailleurs que la manifestation se déroule dans le calme, dans dérapage, même si les forces de police ont identifier un petit groupe de personnes manifestement malveillantes place de la Bastille.


15:24 - Une large fourchette pour la mobilisation de Bordeaux
En Gironde, à Bordeaux, ils étaient 16 000 personnes à manifester selon la préfecture et plus de 50 000 manifestants pour la CGT.

15:04 - Sandrine Rousseau dans le cortège
Sandrine Rousseau est également dans le cortège parisien, la preuve en image. La pancarte fait référence aux propos de Michel Sardou, qui sur le plateau de BFMTV, a plaint le mari de la députée EELV de la 9ème circonscription de Paris, "le pauvre, franchement, il ne faudrait pas faire une marche pour aider ce pauvre mec ? Mon pauvre garçon sur quoi t'es tombé ! C'est l'enfer" a estimé le chanteur.


14:46 - Rennes : des débordements constatés
La mobilisation a été très suivie à Rennes, car elle aurait réunie entre 17 000 manifestants selon les forces de l'ordre, 25 000 manifestants selon les syndicats. Les rues sont toujours bien remplie malgré la fin du convoi dans le centre-ville. Plusieurs débordements ont été constaté en marge de cette manifestation, plusieurs vitrines ont été saccagées, comme l'a indiqué Le Télégramme, dont la vitrine de Zara place de la République a été saccagée, des vêtements ont été lancés dans la foule. Des voitures ont également été brulées. Les forces de l'ordre ont donc fait usage des canons à eau et bombes lacrymogènes pour disperser les casseurs.


14:24 - Des premières interpellations à Paris
Selon le Parisien, quelques minutes avant le rassemblement place de la République les forces de l'ordre avaient déjà procédé à 2 300 contrôles et 15 interpellations, notamment pour port d'arme prohibé, a indiqué la préfecture de police.

14:12 - La gauche présente dans le cortège parisien
Quelques minutes avant le départ du cortège parisien, la gauche s'est réunie pour dénoncer en commun cette réforme. Marine Tondelier, secrétaire nationale d'EELV, a dénoncé un gouvernement qui "prend les Français pour des abrutis" car "ils nous proposent des compris et des compensations qui n'existent pas ou qui ne sont pas possibles" a-t-elle fustigé. Fabien Roussel du PCF a également à appelé à faire un référendum pour voir si les Français veulent vraiment de ce projet. Pour Olivier Faure, premier secrétaire du PS, "il n'y a pas de projet de plus injuste que reculer l'âge de la retraite".

14:04 - Paris : départ du cortège dans quelques instants
La place de la République à Paris se remplie progressivement, le cortège va s'élancer dans quelques minutes pour rejoindre la Place de la Nation vers 19h. Les autorités attendent entre 50 000 à 80 000 personnes.

13:59 - A Caen près de 20 000 selon la CGT
A Caen près de 20 000 manifestants ont défilé selon les chiffres avancés par la CGT a rapporté France Bleu Normandie. Les chiffres des autorités locales n'ont pas encore été communiqués.

13:51 - Ecart de chiffre à Nice : entre 7 500 et 20 000 manifestants
La préfecture a annoncé 7 500 personnes qui ont battu le pavé dans les rues de Nice ce jeudi 19 janvier contre 20 000 manifestants pour la CGT.

13:47 - Grand écart de chiffre à Marseille
Comme à chaque manifestation, c'est la bataille des chiffres entre les forces de l'ordre et les syndicats. A Marseille, la police a donné le chiffre de 26 000 manifestants contre 140 000 pour l'intersyndicale.

LIRE PLUS
EN SAVOIR PLUS
La carte des manifestations du 19 janvier
Voici une carte des manifestations du 19 janvier, élaborée et mise à jour par le syndicat Unsa Territoriaux, l'Union Nationale des Syndicats Autonomes, qui nous a partagé ses informations. Cliquez sur un point de la carte pour disposer des informations pratiques sur la manifestation organisée ; vous pouvez aussi rechercher une commune en cliquant sur l'icône "loupe" :


Voir en plein écran

Paris, Lyon, Marseille : départ des cortèges dans les principales villes
Paris : Rassemblement dès 12h15 pour la conférence de presse à l'angle du Boulevard du Temple et de la Rue Jean-Pierre Timbaud / Départ de la manifestation à 14h de la Place de la République pour la Place de la Nation
Toulouse : Rassemblement à 10h au Monument aux morts
Marseille : Rassemblement à 10h30 aux Réformés
Nice : Rassemblement à 10h Place Masséna
Lyon : Rassemblement à 11h Manufacture des Tabacs
Lille : Rassemblement à 14h30 Porte de Paris
Rennes : Rassemblement à 11h à l'esplanade Charles-de-Gaulle
Bordeaux : Rassemblement à 12h Place de la République à Bordeaux
Strasbourg : Rassemblement à 14h Place de la Bourse
Nantes : Rassemblement à 10h30 au Miroir d'eau
Brest : Rassemblement à 10h30 Place de la Liberté
Caen : Rassemblement à 10h30 Place Saint Pierre
Avignon : Rassemblement à 10h30 devant la Cité administrative
Metz : Rassemblement à 14h Place de la gare
La Rochelle : Rassemblement à 14h30 sur le parvis de la gare
Un sondage Elabe pour BFMTV, indiquait le 11 janvier que 60% des Français disent soutenir la mobilisation contre la réforme des retraites et 46% ajoutent être prêts à se mobiliser eux-mêmes. Mais malgré ces chiffres encourageants, Laurent Berger n'est pas certain de rassembler autant que nécessaire tenant compte du contexte inflationniste pendant lequel une "demi journée de grève sans être payé, quand la fin du mois arrive de plus en plus tôt, ce n'est pas simple…". Des propose que le syndicaliste aurait tenu à un collaborateur selon Le Monde.

Lire l'article
Grève en janvier 2023 : à quoi s'attendre ce jeudi 19 ? Et ensuite ?
D'autres manifestations à venir contre la réforme des retraites ?
Les syndicats appellent de leurs vœux à tenir le cap et à descendre dans les rues jusqu'à ce que le gouvernement recule sur la réforme des retraites ou se prête à de vraies négociations. D'autres mobilisations à l'initiative des syndicats pourraient donc suivre ces prochaines semaines notamment en février et en mars lorsque la réforme sera débattue au Parlement. Les syndicats pourraient organiser une nouvelle grande journée de grève fin janvier 2022.

Lorsque l'intersyndicale n'appellera pas à la mobilisation, d'autres organisations par branche pourront le faire. Plusieurs rendez-vous sont pris pour des grèves et des mobilisations en janvier et en février. Les organisations de la jeunesse et les élus de La France insoumise ont déjà prévus une marche le 21 janvier, deux jours après la journée de mobilisation. Toute la gauche devrait suivre le mouvement mais à droite et à l'extrême droite pas question de rejoindre les manifestations

Encouragés par ces appels à la mobilisation, les citoyens pourraient eux aussi organiser des manifestations. Les renseignements de police redoutent d'ailleurs à "une nouvelle mobilisation citoyenne d'ampleur" avec l'accumulation des points de chauffe ces derniers mois : l'inflation, la crise énergétique et maintenant la réforme mal accueillie des retraites. Dans une note consultée par nos confrères de BFMTV et de France Inter, la police dit craindre des "grèves de longue durée dans plusieurs secteurs clés de l'économie" et des manifestations "en dehors de tout cadre syndical" ainsi que "des modes d'actions nécessairement disruptifs et imprévisibles".

Macron persiste et signe...

par Jéromec, vendredi 20 janvier 2023, 07:15 (il y a 16 jours) @ Jéromec

Comme prévu Macron Persiste et signe... il préfère l'Ukraine aux Français...

Radio Cadenas
France : manifestations et grève massive contre la réforme des retraites

https://www.youtube.com/watch?v=pCfXHPLNUro

Fil RSS du sujet
powered by my little forum