Avatar

La Nasa veut traquer les extraterrestres ! (Paranormal)

par Dédé ⌂ @, lundi 15 février 2021, 15:17 (il y a 12 jours)

Source : La Nasa veut traquer les extraterrestres via la pollution atmosphérique de leur planète

[EN VIDÉO] Extraterrestres : 8 théories pour expliquer le silence Pourquoi les extraterrestres ne se montrent-ils pas ? Plusieurs théories peuvent expliquer le silence des extraterrestres. Futura vous en présente ici 8. Rentrez dans le secret...

Par Nathalie Mayer, journaliste

Alors que le rover Perseverance s'apprête à rechercher des traces de vie microscopique sur Mars, les chercheurs de la Nasa en quête d'une réponse à la question « Sommes-nous seuls ? » explorent déjà d'autres pistes. Ils tentent d'identifier de nouvelles technosignatures qui pourraient trahir l'existence de civilisations extraterrestres intelligentes. Alors pourquoi pas, la pollution atmosphérique au dioxyde d'azote (NO2) ?

Du dioxyde d’azote (NO2), de nombreuses sources peuvent en émettre. Les océans, les volcans, les combustibles fossiles. Mais, « sur Terre, la plus grande part des émissions de NO2 provient de l'activité humaine. Jusqu'à 76 % des émissions totales, assure Ravi Kopparapu, chercheur au Goddard Space Flight Center de la Nasa, dans un communiqué de la Nasa. C'est pourquoi nous pensons qu'observer du NO2 dans l'atmosphère d'une exoplanète habitable pourrait indiquer la présence d'une civilisation extraterrestre avancée ».

C'est la première fois que ce polluant primaire est envisagé comme une possible technosignature. Avant cela, les chercheurs avaient déjà vu dans un autre polluant, une technosignature probable : les chlorofluorocarbures (CFC). Mais ce sont des produits chimiques manufacturés très spécifiques que lesdites civilisations extraterrestres avancées pourraient ne pas utiliser. Alors que le NO2 apparaît comme un sous-produit de toute combustion.

Une pollution au dioxyde d’azote pas si simple à détecter

Le dioxyde d'azote peut être détecté grâce au fait qu'il absorbe certaines longueurs d'onde de la lumière. L'étude des chercheurs de la Nasa montre ainsi qu'une civilisation extraterrestre produisant la même quantité de NO2 que l'humanité pourrait être détectée jusqu'à 30 années-lumière de la Terre. Il faudrait pour cela tout de même 400 heures d'observations dans le spectre du visible.

Les astronomes avancent aussi que les chances de détecter du NO2 sont meilleures en direction d'étoiles plus froides que notre Soleil. Des étoiles de type K et M. Celles-ci, en effet, produisent moins de rayonnements ultraviolets qui brisent les liaisons du dioxyde d'azote. Il faudra toutefois veiller à bien distinguer le NO2 émis naturellement de celui émis par des activités industrielles. Et ne pas se laisser tromper par la présence de nuages et d'aérosols dans l'atmosphère de l'exoplanète étudiée. Ceux-ci pourraient en effet absorber la lumière aux mêmes longueurs d'onde que le dioxyde d'azote.

Lire la suite à la source
_______________

Tout ça pour tenter de prouver l'existence de vie extraterrestre. Comment se fait-il qu'au 21ième siècle que les scientifiques tentent de nous prouver que nous ne sommes pas seuls dans ce joli cosmos dont il y a des myriades et des myriades de galaxie ? Il faut avoir le cerveau sur le neutre pas à peu près pour croire que nous sommes les seuls êtres vivants sur une planète munis d'une intelligence. Juste nos Dieux Créateurs sont des humanoïdes, c'est indéniable puisque la Genèse le précise :

Gen. 1-26 : Faisons l'homme à notre image, selon notre ressemblance,...

Reste à savoir de quelle ethnie extraterrestre était ces dieux, nous en aurions des années et des années pour trouver qui ils sont. Mais là n'est pas la question, ce bout de la Genèse explique bien que l'humain est un humanoïde et que ces dieux appartiennent à d'autres lieux que la Terre. Pourquoi toujours se poser cette question à savoir si nous sommes seuls dans ce cosmos. Calvasse du Grand Nord, nous sommes issus d'une empreinte extraterrestre. Me semble que ça prouve hors de tout doute que nous ne sommes pas seuls.

De plus, notre technologie pour les voyages intersidéraux est comme une chaloupe qui traverse les océans. À quoi ça nous sert de savoir qu'une exoplanète a probablement de la vie intelligente à sa surface, la plupart sont à des trentaines d'années-lumières de nous, ça prendrait tellement de temps à ramer que nous aurions le temps de se réincarner 30 fois avant d'y parvenir ! :D

Premièrement, je ne placerais pas la vie de gens pour aller voir sur une planète X, après une analyse approfondie, de les envoyer sur place pour savoir s'il y a vraiment de la vie. J'enverrais plutôt des cyborgs mais nous n'en avons pas. Ce n'est pas avec des Rovers envoyés sur Mars que nous aurons de quoi de potable pour le savoir, les sondes ne seront même plus captables tellement que c'est loin, loin, loin ! :D

D'ailleurs, il aurait forte chance de se faire désintégrés avant même de passer au travers l'atmosphère d'une telle planète s'il y a une vie intelligente à sa surface. Ici sur notre planète, un avion qui n'est pas dans sa zone de vol risque de se faire escorter jusqu'à terre ou même torpiller. J'imagine que si une intelligence est universelle, il y aurait de quoi pour défendre leur civilisation.

Dédé

--
[image]

Cliquer sur le logo pour vous rendre au site


Fil complet:

 Fil RSS du sujet

powered by my little forum