Action collective pour les accrocs aux opioïdes (Forum)

par Blake, samedi 25 mai 2019, 00:20 (il y a 31 jours) @ Dédé

En effet, je ne suis pas un grand connaisseur des anti-douleurs mais il semble que le corps s'habitue à la substance et il faut en prendre de plus en plus. Mais ça ne semble pas être le cas pour tout le monde car je connais quelqu'un qui du dilaudid (Est-ce bien le bon nom?) depuis des années et il ne semble pas avoir augmenté la dose du début ou peu. Évidemment, il est dépendant à ça mais ça lui permet de fonctionner normalement, ce qu'il ne pourrait faire sans le médoc.

____________

Tant qu'il n'y a aucune surconsommation, c'est parfait parce que ce n'est pas mieux de vivre avec la douleur. Le dilaudid est un narcotique plus qu'un analgésique, et c'est opioïde puissant ( un hydromorphone et c'est un dérivé semi-synthétique de la morphine ). Néanmoins, en-bas de 5mg par posologie, le danger est moindre et agit efficacement, en autant que c'est suivi et que la posologie ne dépasse pas le 5mg. Normalement, ce médicament est prescrit après une intervention chirurgicale, pour mieux faire dormir le patient fraîchement sorti de la salle d'op. J'en ai eu pour 2 mois et après une semaine, j'ai cessé la prise parce que le sevrage est très difficile à faire.

J'en ai eu moi aussi après mon opération au dos. Je devais en prendre 2 fois 2 mg par jour mais je prenais juste 1 mg par jour et j'ai pris ça juste une semaine. On m'avait aussi prescrit avec ça 400 mg de célebrex par jour mais J'en prenais juste 200 mg tard en soirée avec des biscottes ou biscuits soda pour protéger mon estomac. Après une semaine, je prenais juste du célebrex 100 mg, 1 fois par jour en soirée tard. Dans mon cas, le célebrex était beaucoup plus efficace que le dilaudid. L'ami en question prend 1 mg à 3 mg de dilaudid par jour selon ses douleurs. Il semble bien fonctionner avec ça depuis des années.


Fil complet:

 Fil RSS du sujet

powered by my little forum